5 trucs simples pour gagner en crédibilité en entreprise



Au travail, souvent, nous nous posons la question de notre crédibilité. Il est vrai que, malheureusement, les signes de reconnaissance de la qualité de notre travail ne sont pas quotidiens. Nous pouvons le regretter mais le management tel qu’il existe en moyenne n’intègre pas l’importance de cette reconnaissance donnée (prouvée) aux collaborateurs. Il est possible de s’en plaindre mais, attitude beaucoup plus positive, il est également possible de faire avec ce que l’on a et d’aller au-delà : améliorer sa crédibilité professionnelle. Ici, il ne s’agit pas de points techniques mais plutôt de choses que, tous, nous pouvons mettre en place de façon très simple pour changer son quotidien et le regard que les autres posent sur nous.

1- Ponctuel tu seras

Que ce soit pour une réunion ou pour la remise d’un dossier, être en retard ne montre que deux choses :

a- son incapacité à gérer son temps

b- son manque de respect envers le planning des autres

Etre toujours à l’heure est assez simple en fait. il faut savoir fixer soi même les échéances en fonction de ses impératifs et, dans ce cas, il vaut mieux fixer un délai long et le respecter plutôt qu’un délai court et ne pas le faire. En cas de retard pathologique (ça arrive), une technique toute simple : avancer sa montre de 5 minutes ! Etre crédible en entreprise, c’est également ne pas être un poids pour les autres mais un facilitateur. Pouvoir compter sur la ponctualité d’un collaborateur est beaucoup plus important qu’on ne le pense généralement.

2- Toujours positif(ve) tu seras

Rien de pire en entreprise que les sempiternels râleurs ! Quelle que soit l’idée ou le projet, avant même d’en évaluer les éventuels aspects positifs, les problèmes et les difficultés sont évoqués. Gagner en crédibilité, c’est toujours écouter, et parler, de façon positive. Si une idée vous semble totalement saugrenue, le principe n’est pas de dire que cette idée est débile mais d’essayer de voir comment elle peut être améliorée pour fonctionner selon vos critères. Etre positif(ve), ce n’est pas mettre un voile rose sur tout ce qui se passe en entreprise, c’est considérer que quelle que soit la situation ou l’idée, une issue positive peut être trouvée.

3- Toujours calme tu resteras

Etre un chihuahua en entreprise, qui hurle sur tout ce qui se passe n’est pas plus crédible qu’un chihuahua dans la rue. Crier, c’est perdre le contrôle or, en entreprise, tout tourne autour du contrôle et de la maîtrise. Il est difficile d’imaginer un pilote d’avion se mettant à hurler au micro qu’il ne sait pas quoi faire en étant au milieu d’une tempête. Garder son calme met en avant sa maîtrise. Que ce soit dans le cadre d’un conflit, d’un problème à gérer, rester calme permet toujours de prendre la distance nécessaire à gérer la situation. Cela semble évident et pourtant, un grand nombre de managers en sont bien incapables or, c’est en temps de crise que l’on reconnait les vrais bons collaborateurs, pas quand tout va bien… ça, c’est à la portée de tous.

4- Altruiste tu seras

Savoir faire passer l’intérêt de l’entreprise avant le sien est une qualité qui n’a pas de prix. Je me souviens que dans le cadre des augmentations annuelles (très cadrées dans l’entreprise dans laquelle j’étais à l’époque), un manager est venu me voir pour refuser son augmentation afin que l’une de ses collaboratrices puisse être augmentée. Elle souhaitait cela estimant qu’elle gagnait assez d’argent et qu’elle avait besoin de motiver cette collaboratrice méritante. Sa crédibilité en tant que manager a bien sûr été grandement augmentée. L’altruisme en entreprise, c’est admettre qu’il faut toujours agir dans l’intérêt du groupe plutôt que dans le sien en premier lieu, du matin au soir.

5- Créatif tu seras

Gagner en crédibilité c’est également savoir sortir du cadre. Un bon collaborateur fait la tâche qui est définie sur son contrat de travail. Un très bon collaborateur, c’est celui qui fera des propositions pour améliorer ses tâches, fera progresser son périmètre et celui de l’entreprise. Cela est possible à tout niveau hiérarchique. Nous avons tous un périmètre clairement défini; par contre, ce qui n’est écrit nulle part, c’est que ce dernier doit évoluer. Si une entreprise était une entité figée ad vitam, cela se saurait. Mais ce dont les collaborateurs n’ont pas toujours conscience c’est que pour qu’une entreprise soit en mouvement, il faut que chacun participe à faire bouger les lignes ! Gagner en crédibilité, c’est participer à ce mouvement en n’hésitant pas à proposer de nouvelles pistes à sa hiérarchie et ne jamais considérer qu’il vaut mieux suivre le mouvement plutôt que d’en être l’initiateur.

Conclusion

Au final, quel est l’intérêt de gagner en crédibilité ? C’est bon pour sa carrière ? Certes, mais l’essentiel n’est pas là. Il s’agit avant tout de se faire plaisir au quotidien, de réduire son niveau de stress et, surtout, de se lever chaque matin en se disant que sa journée ne sera pas en tout point identique à celle d’avant. Tout cela est très égocentré et tourné vers son propre bien-être professionnel, ce qui est loin d’être inutile tout de même ! Mais travailler sur ces 5 points à un autre impact loin d’être inintéressant : les relations avec les autres sont beaucoup, beaucoup plus agréables, apaisées.

Après les congés d’été, belle occasion de s’y mettre, non ?

Gaël Chatelain

#bienetre #management #gaëlchatelain #bienveillance #bienveillant