La Parabole du Chihuahua et du Pitbull…


La parabole du chihuahua et du pittbull est un concept tout simple que j'ai inventé il y a quelque temps pour essayer de faire comprendre comment les rapports de forces et les relations fonctionnent en entreprise. S'inspirer du monde animal a parfois son intérêt. Au final, nous ne sommes que des animaux "évolués".Bref... imaginez que vous ayez à choisir, en tant que collaborateur ou en tant que boss entre deux animaux. Vous avez le choix entre :

un Chihuahua… comme celui-ci par exemple :


Tout mignon, hein ? Il ne ferait pas de mal à une mouche. Franchement, ça donne envie. On sent dans son regard une grande bienveillance et dans son attitude... incapable de faire du mal à une mouche. Le bonheur !

ou un Pitbull… comme celui là :


Je ne sais pas vous mais, franchement, il ne donne pas vraiment envie d’aller lui faire des câlins, ni même de s'en approcher. Si vous deviez choisir, en tant que boss l’un des deux, pour beaucoup d’entre nous, nous préférons nous orienter vers la mignonne petite bestiole toute jolie plutôt que vers le molosse un tantinet flippant.

Et pourtant, comme souvent, le règne animal nous apprend beaucoup de choses :

Un chihuaha, en réalité, mis à part quand il est seul ou bien qu'il dort, dès qu'il est en contact avec l'un de ses cngénères, c’est ça :


Une petite bestiole agressive qui, en termes de mode relationnel ne connait globalement que l’aboiement. Certains le trouvent ridicule, d'autres inconscient. Une chose est certaine quand il s'agit de cette race de chien : il fait beaucoup de bruit pour rien (vous me voyez venir là ? Ca vous rappelle quelqu'un dans votre entreprise ?)

Alors qu’un Pitbull, ça peut-être ça :


La différence entre le chihuahua et le Pitbull c'est que l'un ne s'adapte jamais alors que l'autre a cette capacité à modifier son comportement en fonction de son envirronement.

Dans la vie en entreprise, il y a ceux qui râlent sur tout, crient souvent et ne transmettent au final que du stress dans leur entourage. Vous ne verrez que rarement un pitbull aboyer… il est certain de sa force, pas la peine d’en rajouter, et globalement, si l’on croise un pitbull, généralement, on va vers lui avec une certaine forme de respect.

Le chihuahua, lui, appelons le Bob comme par hasard, conscient qu’il est de sa petitesse est agressif pensant que cela le rend impressionnant. Même s’il rencontre un Pitbull, il va aboyer de sa petite voix ridicule n’ayant même pas conscience que son congénère peut le briser en une seconde. J'ai même vu un Bob courir 50 mètres en hurlant pour se mettre devant mon bouledogue français qui fait à peut prêt 10 fois sa taille et lui aboyer dessus comme un furieux. Ce Bob appliquait probablement cette théorie guerrière prétendant que l'attaque est préférable à la défense mais sur ce coup le côté placide de mon chien a quel que peu décontenancé le petit teigneux.

Faites un test cependant… la prochaine fois que vous croisez un chihuahua, laissez le aboyer, restez planté devant lui en le regardant et ne faites rien… vous verrez que bien vite, il cessera d’aboyer, voire, il tournera les talons de guerre lasse. Cependant, comme le montre la vidéo ci-dessous, certains Bob ne se lassent pas d'être agressif... mais le Pitbull se repose toujours tranquillement. Les minables agressions du Chihuahua ne le perturbe même pas alors qu'il pourrait le détruire en une seconde... oui, le Pitbull est zen ! Etonnant, non ?


Après avoir regardé cette vidéo... franchement ? Qui du Pitbull ou du Chihuahua semble le plus bienveillant ? Le plus rassurant et le plus fort ?

Il en va de même en entreprise... rien de tel que de laisser une personne agressive exprimer sa frustration ou sa colère, de laisser passer l'orage puis de dire, le plus calmement possible : "bien... j'ai compris que tu n'étais pas content mais, maintenant, que faisons nous pour que cela ne se reproduise pas. Notre mission, et elle n'est pas toujours facile je vous l'accorde, c'est de transformer tous les chihuahua Bob qui n'ont qu'une vision à court terme, pour ne pas dire suicidaire, en Pitbull sur d'eux et calmes... tournés vers l'avenir.

Conclusion

La parabole du Chihuahua et du Pitbull pourrait se conclure comme cela : si tu es sur de toi, fort et serein, nul besoin de gueuler ou d'agresser ton voisin pour te faire entendre ou te faire comprendre. Par contre, si tu sens la moutarde te monter au nez... il est important de penser à cette parabole, de respirer un grand coup, et de te transformer en Pitbull. Contrairement à ce que je pensais il y a quelque temps, un monde en entreprise plein de Pitbull serait peut-être plus agréable s'il nous débarrassaient de tous les Chihuahua qui, parfois, trainent dans les couloirs et les salles de réunions !!!

Gaël Chatelain

#feelgood #gaëlchatelain #managementbienveillant

Découvrez BoB, le pire manager du monde, en chansons...
spotify.png
deezer.png
loga apple.jpeg