LES 10 QUALITÉS FONDAMENTALES D'UN MANAGER



Ok... être bienveillant, pour un manager, me semble essentiel. Mais avant d'arriver à cela, il existe un certain nombre d'impératifs qui font qu'être "manager" n'est pas qu'un titre. En effet, trop souvent, les managers pensent que c'est leur titre qui leur donne leur autorité. Cela en fait partie, un peu, mais cela va bien au-delà.

Seuls 18% des managers possèdent des talents innés de leadership... cela ne veut pas dire que les 82% restant sont nuls... juste qu'ils doivent apprendre. C'est un petit peu comme la musique. Il y a Mozart... et les autres qui doivent travailler dur pour interpréter son oeuvre ! Bref, voici, selon moi, les 10 qualités fondamentales d'un manager.

1- il est loyal envers son équipe

Le succès de son équipe ne lui appartient pas. Savoir mettre en avant son équipe, c'est savoir la motiver. Un collaborateur signe un énorme contrat... le bon manager fait savoir qui en est responsable.

2- Il est courageux

En cas de tempête, c'est le capitaine qui tient la barre... pas les matelots. Face aux crises, un manager fait face et protège ses équipes. 10 à 25% de l'efficacité d'un collaborateur sont imputables à son bien-être psychologique. C'est humain : se sentir en sécurité, protégé, ça aide à se sentir bien. Si un manager veut une équipe efficace, il doit faire preuve de courage.

3- Il sait décider

"P'tet ben qu'oui, P'tet ben qu'non"... rien de pire qu'un manager qui ne sait pas prendre de décision; c'est démotivant et, surtout, cela laisse à penser à l'équipe que le capitaine ne sait pas vraiment dans quelle direction aller... angoissant.

4- Il sait féliciter

La reconnaissance du travail effectué est l'une des taches centrale du manager. Trop souvent, ce dernier considère comme étant normal qu'un collaborateur bosse bien alors, qu'à l'opposé, cela ne le gène pas de réprimander celui qui bosse mal. Tout est question d'équilibre : pour être légitime pour réprimander, ce qui peut arriver, il faut savoir féliciter.

5- Il est fiable

Un bon manager ne change pas d'avis toutes les deux secondes. Manager, c'est donner un cap; en aucun cas en changer tous les quatre matins au risque d'épuiser l'équipage qui préférera sauter dans une embarcation de secours (ie : démissionner ) plutôt que de subir ces perpétuels changements.

6- Il donne du sens

En entreprise, la démotivation vient parfois du fait que l'on ne sait plus vraiment pourquoi l'on travaille, si ce n'est pour son salaire. Quel est l'objectif de mon entreprise, de mon service. C'est au manager d'expliquer cela, de mettre en perspective la mission de chacun par rapport à un objectif global et ce, pour tous les niveaux de responsabilité. La solidité d'une chaîne se reconnait à la force de son maillon le plus faible, il ne faut jamais l'oublier.

7- Il est de bonne humeur

Une équipe ressemble toujours à son manager. Plus celui-ci sera de bonne humeur en permanence, même en cas de crise, plus son équipe sera impliquée et volontaire. Certes, il y a des jours où c'est plus compliqué mais, pourtant, sans cela, petit à petit, l'ambiance d'équipe se dégrade et ce sont l'efficacité et la créativité qui en pâtissent.

8- Il est disponible

Un manager est à la disposition de son équipe avant tout. Il doit, chaque jour, ménager des moments sans réunion, à la disposition de ses collaborateurs. Chaque année, un manager passe en moyenne 24 jours en réunion ! Pendant ce temps... il ne manage pas.

9- Il fait attention à la vie privée de ses collaborateurs

Pas de mail le soir, ni le week-end ou pendant les vacances ni de réunion à 19 heures. Un manager doit faire en sorte que ses collaborateurs aient une vie privée riche et sereine (ie : sans contact avec le travail) s'il veut que ceux-ci soient impliqués !

10- Il est exemplaire

Il arrive à l'heure, il ne prend pas de pause déjeuner de 2 heures, il ne fume pas dans son bureau, il ne disparaît pas étrangement à 15.00 un vendredi prétextant un rendez-vous extérieur alors que tout le monde sait qu'il part en week-end... un manager applique à lui même les règles qu'il aimerait que ses collaborateurs respectent. L'éthique, c'est avant tout cela !!

Conclusion

Etre un bon manager, finalement, ce n'est pas très compliqué. D'une certaine manière, c'est réussir à passer d'un comportement de petit chef autoritaire à manager ayant de l'autorité grâce à son comportement. pour y arriver, il suffit d'être attentif aux autres et, ça... c'est le premier pas vers la bienveillance mais c'est une autre histoire !!

Gaël Chatelain

#bienetre #management #gaëlchatelain #managementbienveillant #qvt

32,286 vues