Messieurs, soyez modernes, soyez féministes !



Hier, je suis allé voir « Une femme d’exception », le film qui raconte le début de carrière de Ruth Ginsburg, la femme qui a réussi à faire évoluer le droit américain vers plus d’égalité entre les hommes et les femmes au début des années 70 et qui siège depuis 1993 à la Cour Suprême des États-Unis. Ce qui m’a profondément marqué, c’est de voir à quel point cette femme a lutté contre les traditions : l’un de ses opposants lui dit « mais enfin Madame, cela fait des siècles que les femmes sont à la maison et que les hommes vont travailler, et cela fonctionne, à quoi bon changer ? »

Mais le plus intéressant, et un peu triste si l’on prend du recul, c’est que la première loi qu’elle a réussi à faire changer, c’est une loi qui discriminait… un homme !!! Et oui, Ruth Ginsburg a conscience que les femmes sont les premières victimes de discriminations au travers de la loi mais ces lois sont avant toutes choses injustes parce qu’elles ne sont pas les mêmes quel que soit son genre. Le problème n’est pas tant d’être un homme ou une femme que de ne pas avoir les mêmes droits ! Et il aura fallu s'attaquer à une loi discriminant un homme pour commencer à changer les choses concernant les dizaines de lois qui discriminaient les femmes. Mais en matière de lutte contre les discriminations, peu importe le moyen tant qu'il y a le résultat.

Regarder en arrière, ce que nous permet de faire ce film, c’est également nous rappeler le chemin parcouru qui est, il faut bien l’avouer, assez gigantesque depuis les années 60.

De plus, de façon assez récurrente dans ce film, ce qui est mis en avant, c’est le fait que la lutte contre les discriminations par le genre est l’affaire de toutes et de tous et que, contrairement à ce que pensent, malheureusement, certains hommes, tout le monde a intérêt à aller vers cette égalité complète ! Vous êtes dubitatifs ? Voilà quelques exemples :

=> Égalité des salaires

Il n’a jamais été question de baisser le salaire des hommes pour pouvoir augmenter celui des femmes. L’égalité des salaires est bien une lutte pour le pouvoir d’achat de tout le monde. Si vous vivez en couple et voulez augmenter le pouvoir d’achat de votre foyer de 10%, luttez que pour votre compagne soit payée de façon égale avec son collègue masculin (10% étant l’écart moyen en France entre les femmes et les hommes à travail et expérience équivalents). Quand il s'agissait d'abolir les privilèges en 1789, l'idée n'était pas de donner les droits des Rois et des Princes au peuple. Le fait que les hommes soient mieux payés que les femmes n'est pas un privilège, c'est une injustice ! Dans un pays de droit comme le notre, les injustices n'ont pas lieu d'être !

=> Égalité devant l’éducation des enfants

Paradoxalement, ce n’est pas toujours bien vu (pour l’avoir vécu pendant des années personnellement) quand un homme par à 17.00 pour aller chercher ses enfants à l’école et les femmes pâtissent souvent dans leur carrière de devoir s’en occuper. En gros, le choix qui est donné est pour les hommes de faire carrière et d’être un mauvais père et un piètre compagnon et pour les femmes de sacrifier leur carrière sur l’autel de leurs enfants. En répartissant mieux la charge mentale, il y a moyen que tout le monde soit heureux… et plus équilibré ! L'égalité des droits en la matière permet à toutes et à tous de réfléchir véritablement sur un meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle.

"Ce que le féminisme signifie selon moi, c'est qu'il ne faut pas laisser notre genre définir qui nous sommes - vous pouvez être qui vous le souhaitez, peu importe que vous soyez un homme, une femme, un garçon ou une fille. Donc oui, je me considère comme étant féministe".

Joseph Gordon-Levitt

=> Le bureau n’est pas un bar de nuit

Je me demande toujours comment réagiraient ces hommes qui se comportent comme des porcs (en référence au mouvement « balance ton porc ») si leur épouse, leur fille ou leur mère étaient confrontées à de tels comportements. Il y a fort à parier que cela les rendrait dingues, non ? L’entreprise doit être un endroit où le bien-être n’est pas une option. Et ce bien-être n’est pas que physique, il est également psychologique. Franchement, savoir que ma fille, ma mère ou mon épouse travaillent dans des entreprises qui luttent contre le sexisme au quotidien… ben ça peut sembler idiot, mais ça me fait me sentir bien !

=> Égalité devant les chances & les droits

Dans le film évoqué ci-dessus, cela étonnait certains hommes qu’une femme puisse vouloir devenir pompier, ou même puisse vouloir travailler plutôt que de rester dans sa cuisine. Le fait que ces droits soient de plus en plus acquis, même s’il reste du chemin à parcourir, cela libère également un grand nombre de droits pour nous, les hommes : celui de prendre des congés paternité, même s’ils sont encore trop limités, celui de pouvoir obtenir des gardes partagées en cas de divorce, celui de pouvoir être homme au foyer si le cœur nous en dit.

CONCLUSION

L’égalité entre les femmes et les hommes ne se fait pas contre tel ou tel. Il ne s’agit pas d’abolir les privilèges des hommes mais bien de donner les mêmes privilèges à tout le monde. Être un homme moderne, je crois, c’est comprendre que ce n’est pas parce que je suis né avec des attributs masculins (c’est joliment dit ça ;-) que j’ai plus de droits ou que je dois avoir plus d’opportunités. Être un homme de notre temps, c’est faire preuve d’empathie et comprendre qu’il n’est plus acceptable d’entendre des femmes crier leur frustration de ne pouvoir obtenir un poste juste du fait qu’elles sont nées femme. Un homme moderne, c’est un homme qui peut comprendre la force de cette citation de Françoise Giroud « “La femme serait vraiment l'égale de l'homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente."

Gaël Chatelain



Vous souhaitez que je fasse une conférence dans votre entreprise ? Les informations sont ici.


#gaelchatelain #luttecontrelesexisme #sexismeauquotidien #égalitéhommefemme

Découvrez BoB, le pire manager du monde, en chansons...
spotify.png
deezer.png
loga apple.jpeg