Les 10 personnalités toxiques que vous devez absolument éviter au quotidien



"L'enfer c'est les autres" disait Sartre. J'ai toujours trouvé cette phrase profondément pessimiste mais il est vrai qu'en vieillissant, j'ai tendance à penser qu'il n'avait pas tout à fait tort. Certes, avant toute chose, il fait se focaliser sur soi-même pour faire grandir son bien-être mais éviter un certain nombre de personnages bien précis peut également aider. C'est l'idée de cet article, déterminer les personnalités qu'il faut fuir afin de ne pas tomber du côté obscur de la force lorsque vous avez tout en vous même pour aller parfaitement bien. Voici mon top 10 et, surtout, quelques pistes pour les contourner :

1-Le pessimiste

Pour lui, ou elle, rien ne va jamais fonctionner. Vous avez une idée, quelle qu'elle soit et sa première réaction sera de vous plomber le moral en vous expliquant pourquoi ça ne marchera pas.

L'antidote : lorsque vous avez identifié ce personnage, lorsque vous présentez votre idée, anticipez ses réflexions négatives en présentant les risques et la façon dont vous les évitez.

2- L'arrogant

Il/elle sait tout sur tout, tout le temps mais, surtout, mieux que vous, forcément. Son objectif, conscient ou non : vous faire sentir inférieur(e).

L'antidote : ces personnes se mettent souvent en contradiction avec elles-mêmes; n'hésitez pas à leur faire remarquer. Si l'un de ces personnage vous dit "ah, j'aurai fait autrement moi" (sous entendant par là même que cela aurait été mieux) n'hésitez pas à lui dire "vraiment ? Et bien vas y, fais le". Dans 90% des cas, l'arrogant se dégonfle car, souvent, ces personnes sont peu sures d'elles-mêmes

3- L'agressif

Tel le chihuahua énervé, ce personnage aboie sans cesse, sur tout, de façon sonore ou non mais tout est sujet à conflit.

L'antidote : la chose la plus perturbante pour ces personnes, ce sont les personnes calmes. Faites le test avec un chihuahua : quand l'une de ces bestioles vous aboie dessus, restez calme, face à elle. Si vous tournez les talons, cela la confortera dans l'idée qu'elle a d'elle même (ie : d'être un pitbull), si vous restez calme face à elle, au bout de 20 secondes, voyant que ses aboiements n'ont aucun impact, elle cessera.

4- Le spécialiste des ragots

En entreprise, il existe des personnes dont la principale activité consiste à diffuser à qui veut bien l'entendre des ragots, professionnels ou non. Ces personnes cherchent généralement en faisant cela à détourner l'attention de leurs propres incompétences.

L'antidote : non seulement il ne faut jamais écouter ces personnes mais leur dire clairement que vous n'êtes pas intéressé(e) par les ragots. Dites-vous que si vous ne faites pas cela, non seulement la personne n'évoluera jamais mais, de plus, vous pourriez un jour être la victime de ces ragots !

“Toute méchanceté a sa source dans la faiblesse.” Sénèque

5- Le complotiste paranoïaque

Pour cette personne, rien n'est de sa faute. Toutes les énergies du monde se liguent contre lui, entre autres, pour faire que tout aille de travers. Le monde est un gigantesque complot. Généralement, ces personnes ont oublié qu'elles peuvent agir sur leur environnement.

L'antidote : toujours rester factuel. Il/elle a perdu un contrat parce que son collègue ne l'aime pas et a tout fait pour le planter ? C'est peut-être vrai mais, concrètement, quelles sont les preuves ? Ce type de personnes se contente généralement de "on-dit" et de rumeurs. La meilleure arme est de ne pas douter a priori de leurs dires mais de leur demander de les étayer... et bien souvent, tout cela reste bien vide.

6- Le manipulateur

Il/elle se pense plus malin(e) que tout le monde et ne sert qu'un seul intérêt : sa personne. Généralement sympathique, bizarrement, le manipulateur ne vous amènera jamais rien de bon. Il vous fera croire qu'il vous trouve formidable, par exemple, pour faire ses basses oeuvres.

L'antidote : en entreprise, il faut parfois savoir être égoïste. Il y a une grande différence entre rendre service à quelqu'un une fois et le faire de façon systématique. Apprendre à dire "non" est absolument fondamental ( et professionnel).

7-Le tire-au-flanc

Il y a des artistes en entreprise qui réussisse l'exploit de ne jamais rien faire concrètement tout en faisant croire à leur propre hiérarchie qu'ils sont hyperactifs, généralement au détour d'une réunion qui ne laisse aucune trace écrite.

L'antidote : je n'aime pas dire cela mais, malheureusement, la seule façon de se débarrasser de ce type de personnalité, c'est la trace écrite et factuelle, en préparation d'une réunion de bilan par exemple, en mettant en avant le "qui a fait quoi".

8- La victime

Ahhhhh le Caliméro sur qui il pleut forcément même quand il fait beau. Il existe des personnes pour qui rien ne va jamais, sur qui le sort s'abat. Mis à part quelques cas exceptionnels de malchances cumulées, ces personnes sont généralement orientées sur le verre à moitié vide plutôt que le verre à moitié plein.

L'antidote : essayez pendant un temps de montrer à ces personnes le verre à moitié plein mais, si c'est une cause perdue : FUYEZ !

9- Le jaloux

Je crois bien que c'est la personne toxique que j'aime le moins. celle qui va toujours regarder ce qu'ont les autres plutôt que de se satisfaire de ce qu'ils ont et en générer une énergie négative assez détestable. La personne qui vient d'avoir une promotion est forcément un intriguant pour les jaloux, jamais quelqu'un de plus performant qu'eux par exemple !

L'antidote : toujours confronter un jaloux à sa propre réalité. A la personne qui vous dirait qu'elle ne comprend pas pourquoi elle est moins payée que son voisin, si vous pensez que cet écart est justifié, demandez lui pourquoi elle pense qu'elle devrait être payée plus et, le cas échéant, expliquez lui concrètement pourquoi ce n'est pas le cas. je vous l'accorde, ce n'est pas toujours simple mais la vérité fait parfois du mal à entendre.

10- Le passéiste

"Avant, c'était mieux"... c'est bien connu. Il y a des personnes qui passent leur temps à regarder dans le passé avec beaucoup de nostalgie, prétendant que tout était mieux avant. La réalité, et le philosophe Michel Serre l'a parfaitement expliqué, c'est que ce n'est pas vrai. Même si notre société peut aller mieux, nous n'avons jamais été en aussi bonne santé, aussi bien éduqué (en moyenne) etc etc... ce n'est pas qu'avant c'était mieux, c'est que demain peut-être encore meilleur.

L'antidote : projetez ces personnes dans l'avenir. Ne jamais les contredire, ce sont généralement des personnes obtuses et convaincues. Par contre, leur demander comment agir, concrètement, leur permet de faire demi-tour et de, enfin, regarder devant plutôt que derrière.

CONCLUSION

Je crois que le secret est de se focaliser sur les personnes qui ne sont pas toxiques pour nous. Bien entendu, dans une entreprise, nous n'avons pas toujours le choix et il faut savoir faire avec. Mais il ne faut pas se faire d'illusion, nous ne pourrons pas changer la personnalités de tout le monde. Et, de vous à moi, nous sommes toutes et tous la personne toxique de quelqu'un d'autre, cela permet grandement de relativiser. Le tout est de savoir ce qui a un impact négatif sur nous et d'agir quitte, parfois, à utiliser la méthode la plus radicale : écarter ces personnes de notre entourage ! Et vous... comment cela se passe t-il ? D'autres exemples ?

Gaël Chatelain-Berry



Vous souhaitez que je fasse une conférence dans votre entreprise ? Les informations sont ici.


#gaelchatelain #managementbienveillant #managerbienveillant #toxique