Vous aussi, faîtes les 5 gestes simples du bien-être en entreprise



Si l’enfer c’est les autres comme le disait Sartre, l’incorrigible optimiste que je suis dira que le paradis est également concerné dans cette histoire. Si l’on est capable du pire, il serait peut-être temps de réaliser que l’on est également capable du meilleur. Et plus je travaille sur le sujet du bien-être au travail et de la bienveillance en entreprise, plus je rencontre des personnes, plus je lis de mails que l’on m’envoie et plus je suis convaincu que nous pouvons changer les choses sans forcément commencer par des remises en question complexes de nos organisations.

Bien entendu, il est possible de se lancer dans une analyse exhaustive de votre entreprise et des comportements, pendant des mois, mais si, déjà, nous commencions par nous-même ? Oui, nous avons toutes et tous une influence sur notre entourage direct et nous pouvons, de façon très simple, diffuser du bien-être sans pour autant avoir à révolutionner nos comportements, mais juste en appliquant quelques règles simples que je vais maintenant vous lister. Dans cet article, il ne s'agit pas QUE de votre bien-être, mais bien de celui que vous allez pouvoir diffuser autour de vous sans vous en rendre compte !

1- Réapprendre à dire « bonjour »

Que ce soit à la personne au standard, à l’inconnu(e) que l’on croise dans l’ascenseur ou aux membres de son équipe, dire bonjour est l’un des « basiques » le plus oublié actuellement. Mieux, dire bonjour en ajoutant le prénom de la personne… un vrai bonjour en somme, au lieu de garder son nez planté dans son smartphone. Ce qui est vrai dans la vraie vie l’est également dans la vie numérique. Et oui, commencer un mail par « bonjour, j’espère que tu vas bien », ça ne mange pas de pain et ça fait toujours plaisir.

2- Modifier ses mails

Nous nous plaignons toutes et tous de la quantité phénoménale de mails que nous recevons. Mais que faisons-nous, nous-même, pour lutter contre cela ? Deux règles simples que vous pouvez appliquer dès demain :

a- Lorsque vous écrivez un mail, dès qu’il passe 10 lignes, arrêtez de l’écrire, cela signifie que vous serez plus efficace avec un coup de fil ou une réunion informelle.

b- N’utilisez plus jamais la fonction « cc ». Mettre en copie ne sert plus à rien d’autre qu’à multiplier les mails. Nous ne les lisons plus alors pourquoi les envoyer ? L’expression « trop d’information tue l’information » n’a jamais été aussi vraie qu’avec la gestion de nos emails. Alors commençons par ceux que nous envoyons.

"Tout est difficile avant d'être simple."

Thomas Fuller

3- Se rendre disponible

Et oui, notre boss est toujours en réunion et nous nous plaignons de ne jamais pouvoir le voir. Et nous ? Sommes-nous disponibles deux ou trois demi-journées par semaine pour nos collègues ou nos équipes ? Bloquez de façon figée des plage horaires sans réunion et faites savoir que ces plages horaires sont des heures de disponibilité. Un salarié français va passer une moyenne de 24 jours par an en réunion et une étude vient de montrer que sur une heure de réunion, seulement 30% du temps est utilisé pour parler du sujet de la réunion. Il serait peut-être temps que nous reprenions en main notre planning, non ?

4- Maîtriser son planning

Ne plus arriver en retard, savoir partir d’une réunion qui s’éternise. Oui, il faut devenir exemplaire dans sa gestion du temps. Si vous êtes convié(e) à une réunion qui commence à 15.00 et est censée se terminer à 16.00, tout le monde est responsable de ce planning. Bien entendu, il existe des exceptions mais, trop souvent, c’est une habitude de commencer une réunion en retard et de la finir en retard, sans raison particulière autre que la désorganisation. Pour l’avoir expérimenté un grand nombre de fois, partir à l’heure prévue de la fin de la réunion en disant que vous avez autre chose de prévu, non seulement cela passe bien, mais cela fait petit à petit changer les comportements de toutes et de tous car le professionnalisme, ce n’est pas d’être en retard… mais d’être organisé !

5- S’intéresser… aux autres

Oui, votre métier est sans aucun doute prenant, stressant et important. Mais à force de se regarder le nombril, on finit par perdre de vue l’essentiel : une entreprise est une somme d’énergies et de métiers. Passer un peu de temps chaque jour, à la pause-café par exemple, pour s’intéresser au métier d’autres personnes leur permet de partager… et de se sentir mieux. L’isolement devant le stress au quotidien est un mal commun en entreprise. Nous pouvons toutes et tous prendre part à un changement radical en la matière ?

CONCLUSION

Vous voyez, rien de révolutionnaire ni de compliqué. Et pourtant, appliquer ces 5 points chaque jour changerait grandement notre quotidien en entreprise. Prêter attention à l’autre, ne pas considérer que nos problématiques sont plus fondamentales que celles du voisin est probablement l’une des clés du bien-être en entreprise. Nous avons trop souvent tendance à oublier ces petites choses qui font du bien… alors, combien de points appliquerez-vous dès demain ? Les 5 ? Chiche ?

Gaël Chatelain-Berry



Vous souhaitez que je fasse une conférence dans votre entreprise ? Les informations sont ici.


#gaelchatelain #managementbienveillant #managerbienveillant #bienêtreenentreprise

Découvrez BoB, le pire manager du monde, en chansons...
spotify.png
deezer.png
loga apple.jpeg