Peut-on tout dire en entreprise ?

Mis à jour : févr. 10



Grande question que celle-là. Faut-il apprendre à se taire pour être un bon collaborateur ou une bonne collaboratrice ? Si j’en ai assez que mon boss arrive en retard à toutes les réunions, ou qu’il m’écrive des emails à toute heure du jour et de la nuit, si mon collègue de travail qui parle fort au téléphone toute la journée m’empêche de me concentrer ou que mon proche collaborateur fait une pause toutes les dix minutes… puis-je m’exprimer.


Je sais, dans les exemples ci-dessus, certains semblent plus simples que d’autres. Et oui, nous avons toujours plus de facilité à parler à l’un des membres de son équipe qu’à un supérieur hiérarchique. Et pourtant, ce dernier est un être humain comme un autre. Mais, souvent, nous avons peur d’être mal jugé, de passer pour un râleur. 


Il y a les choses que l’on ne pense ne pas pouvoir dire et que l’on ne dit pas et celles que l’on devrait dire et que l’on n’ose pas dire.


D’un côté, des règles que l’on s’impose selon un fonctionnement que l’on a soi-même crée, un système de valeur (ex : mon boss est nul, mon collaborateur n’est pas bon), et de l’autre, l’ensemble des habitudes et des peurs qui font que bien souvent nous préférons nous faire plutôt que de prendre le risque de blesser quelqu’un ou d’être mal vu.


Et bien en fait, nous pouvons tout dire. Mieux, nous devons tout dire. La loi du silence qui règne en entreprise est profondément anxiogène, mais, surtout, est source de dysfonctionnements qui disparaitraient facilement si la parole était libérée. Facile à dire me direz-vous. Je vous l’accorde. Mais je vais vous le prouver avec les deux catégories évoquées plus haut.


Les choses que l’on ne pense ne pas pouvoir dire et que l’on ne dit pas

Souvent, le plus difficile est de parler à sa propre hiérarchie. Pour demander une augmentation par exemple, ou pour lui faire remarquer que son attitude ne vous convient pas. Le principe est simple, et fonctionne dans tous les cas, à moins d’avoir un manager pervers narcissique, ce qui peut arriver.


1-  Sollicitez un tête à tête avec votre manager

2-  Exposez clairement ce que vous avez à dire, sans y mettre aucune émotion personnelle. Il est fondamental d’être factuel, de donner des exemples concrets. Il s’agit de rester uniquement sur le terrain professionnel, de votre point de vue autant que du sien.

3-  Expliquez ce que l’équipe, et l’entreprise, aurait de bon à tirer d’une évolution de la situation.

4-  Apportez des solutions. Le « yakafaucon » ne fonctionne jamais. J’ai toujours appliqué une technique simple avec ma hiérarchie lorsque je voulais qu’un problème soit réglé : toujours venir avec deux solutions parmi lesquelles mon boss devait choisir. Par exemple, si vous souhaitez que votre boss cesse de vous envoyer des emails le week-end, dites lui que, bien entendu, s’il y a une urgence, vous serez disponible mais que vous préférez que cela se fasse par téléphone. Technique testée et qui fonctionne à 100%.


Dans notre vie personnelle, quand quelque chose ne va pas avec notre compagnon ou notre compagne, nous savons bien que ce n’est pas en disant rien que la situation va s’améliorer. Il en va de même dans la vie professionnelle. Si quelque chose ne vous convient pas, dites-le ! Que risquez-vous, au pire, si, en appliquant la méthode ci-dessus, cela ne se passe pas bien ou que vous n’obtenez pas ce que vous souhaitez ? Rien… absolument rien. La chose qui est certaine, c’est que vous vous sentirez mieux avec vous-même, libéré(e) d’un poids.

"Les mots justes, trouvés au bon moment, sont de l’action." Hanna Arendt

Les choses que l’on devrait dire et que l’on n’ose pas dire

Très souvent, vis-à-vis des personnes au même niveau hiérarchique, nous n’osons pas faire des remarques ou des critiques. Manque de légitimité ? Oui, mais parfois, ce qui est plus grave, manque de courage ou d’attention. La pire chose qu’il m’ait été donné de faire, c’est de devoir dire à un collègue qu’il serait bien qu’il se mette à utiliser du déodorant. Son odeur dérangeait tout le monde, mais personne n’osait le dire. En utilisant la même méthode que ci-dessus, j’y suis arrivé, sans pour autant l’humilier, juste en lui disant qu’il était normal de ne pas sentir sa propre odeur et que, surtout, il n’y avait rien de dramatique.


Par contre, là où le silence n’est plus acceptable, c’est lorsque l’on est témoin de dysfonctionnements comme quelqu’un qui parle mal à un autre salarié, ou un collègue qui fait une blague déplacée, ou a un comportement inapproprié. A la fin d’une conférence sur le sexisme que je donnais dans une grande entreprise, une jeune femme s’est levée est a dit « Monsieur Chatelain-Berry, merci d’avoir fait cette conférence car cela fait 2 ans que je travaille ici et je n’ose plus aller à la machine à café de peur de me faire draguer ou d’avoir une réflexion sur la longueur de mes jambes ».


Si nous sommes témoin de ce genre de chose, c’est à nous d’agir. Il ne faut pas compter sur l’entreprise ou son voisin car en faisant cela, nous le savons bien, personne ne dira jamais rien. Et c’est en libérant la parole que, petit à petit, ces comportements désagréables disparaîtront pour toujours du monde de l’entreprise.


Oui, j’en suis absolument convaincu, il n’y aura pas de bien-être en entreprise sans véritable libération de la parole. Pour s’en convaincre, il suffit de voir comment nous fonctionnons dans notre vie personnelle, avec nos proches. Quand quelque chose ne va pas, nous le disons et, bien souvent, le problème disparait dans l’instant. Sommes-nous devenus schizophrènes entre nos vies personnelles et nos vies professionnelles ? Il semblerait que oui, mais ce n’est pas une fatalité, heureusement. D’ailleurs, si changer le comportement humain est complexe, il existe des solutions numériques pour libérer la parole, comme l’application Ourco qui permet à toutes et à tous de s’exprimer sans craindre les répercutions.


Alors… vous êtes prêt(e)s à parler ? 


Gaël Chatelain-Berry


Pour aller plus loin :

1- COMMENT DIRE « NON » A SON BOSS ?

2- 10 choses que les (très) bon(ne)s collaborateurs/trices font tous les jours


Vous souhaitez que je fasse une conférence ou un séminaire dans votre entreprise ?

Les informations sont ici.


MES LIVRES



Découvrez BoB, le pire manager du monde, en chansons...
spotify.png
deezer.png
loga apple.jpeg