Mes 4 secrets pour toujours rester positif



On me dit parfois que la bienveillance en entreprise est un tantinet bisounours et que mon discours peut être trop systématiquement optimiste. Ok, pourquoi pas. Cependant, ma grand-mère disait souvent une phrase qui m'a marquée (oui, ma grand-mère est une grande philosophe :-) : mieux vaut toujours en rire que d'en pleurer. Et c'est ainsi que depuis mon enfance, j'essaye de faire en sorte que chaque journée soit au final, positive. Et croyez-moi, des journées bien pourries, j'en ai eu, comme tout le monde.

Mais je ne vous parle pas de ce que l'on appelle la bonne grosse journée de merde (je vous prie de m'excuser pour la vulgarité mais après tout, c'est comme cela qu'on dit, non ?), la journée où on perd son boulot, celle où on se fait larguer, ou encore celle où l'on apprend la disparition d'un proche... ces journées ne sont pas rattrapables mais quand on regarde objectivement toutes les autres journées. Il y a des contrariétés, certes, mais rien qui ne vaille de se pourrir l'ensemble de sa journée, voire sa soirée et son sommeil. Bref, j'ai 4 petite trucs qui me permettent de dire que sur une année, les journées vraiment pourries durant lesquelles je ne suis pas positif se comptent sur les doigts d'une main.

Secret numéro 1

Que faites-vous quand vous venez de manger ou de boire quelque chose que vous trouvez vraiment très, très mauvais ? Immédiatement, vous prenez quelque chose qui vous permets d'effacer le plus vite possible ce gout innommable, non ? Et bien pour les contrariétés du quotidien, c'est la même chose. Au lieu de ruminer, il faut faire quelque chose que l'on aime, immédiatement, histoire d'atténuer l'impact de cette contrariété, voire de la faire disparaître. Un exemple ? Si je viens de rater un contrat pour une conférence, je me mets immédiatement à l'écriture de mon prochain livre ou article... sur quelque chose qui m'attire vers le futur plutôt que de rester collé dans le passé.

Secret numéro 2

Relativiser ! Dans bien des cas, nos contrariétés ne sont pas si graves que cela. C'est là où ce que j'appelais en introduction "une bonne journée de merde" devient très utile. Prenez toujours ces moments vraiment douloureux comme point de référence et vous verrez que dans 99% des cas, on finit par se dire que le contrat que l'on vient de perdre, franchement, il n'y a pas mort d'homme ! Si l'on reprend l'exemple de la nourriture, tout ce que l'on mange n'est pas de la grande cuisine et pourtant, on le mange, sans enthousiasme, certes, mais nous le faisons.

Secret numéro 3

Ne jamais passer une seule journée sans faire quelque chose pour soi ! Métro, boulot, dodo, voilà le meilleur moyen d'oublier ce que c'est que d'être positif. Je ne parle pas forcément de grandes choses, cela peut être d'appeler un(e) ami(e) que l'on a pas eu depuis longtemps, se préparer un plat que l'on adore, boire un vin de dingue, regarder le film que l'on a déjà vu 500 fois mais que l'on adore toujours autant. La seule chose importante, c'est de pouvoir finir chaque journée en pensant à cette chose agréable que l'on a faite !

Secret numéro 4

S'accepter tel que l'on est. Ben oui, nous ne sommes pas parfait(e)s et, le pire, c'est qu'on le sait bien que c'est normal mais (trop) souvent, nous culpabilisons à ce sujet. Franchement, j'adorerai avoir le physique de Brad Pitt, le talent musical de Bowie, le littéraire d'Armistead Maupin etc etc... mais je suis moi et c 'est déjà pas mal ! D'une certaine manière, ce sont également nos défauts, petits ou grands qui nous définissent, qui font ce que nous sommes : uniques. Alors vous allez me dire : facile à dire mais comment on fait ? On s'en fout des régimes, des modes, des ambitions que les autres ont pour nous, des mesquineries de certain(e)s et nous ne faisons que ce qui nous fait, vraiment, du bien. Franchement, le quotidien est déjà suffisamment intense pour ne pas se rajouter une couche de pression additionnelle !

Conclusion

je sais, la zénitude permanente, ce n'est pas aussi simple que 4 petits secrets lus dans un article de Gaël Chatelain mais essayez de le faire ne serait-ce que pendant une semaine entière, et de vous y tenir. Vous verrez, votre niveau de "positive attitude" augmentera de façon très significative. je vous dirais bien "c'est garanti ou remboursé" mais comme cet article est gratuit, je ne vois pas l'intérêt :-) Je vous souhaite une excellente journée !

Gaël Chatelain



Pour assister à ma prochaine master class en duo avec Bob, rire, changer son quotidien au travail de façon très concrète, boire un verre et dîner avec nous : rendez-vous dans cet endroit unique qu'est le Réservoir !

#gaelchatelain #managementbienveillant #managerbienveillant #gestiondutemps #positif #secretpouretrepositif

6,339 vues