Pour passer des vacances uniques : préparez votre départ... du travail !



Pour la plupart d'entre nous, les vacances approchent ou ont déjà commencé. Le mot vacances vient de vacant, du latin vacans, participe passé du verbe vacare qui signifie être libre, inoccupé, être inoccupé, oisif, avoir du temps libre. Et pourtant depuis quelques années, ce mot perd petit à petit de son sens. Moi le premier, je l'avoue, je ne coupe quasiment plus jamais de mon travail mais je me trouve une bonne excuse : je ne considère pas mon activité comme un travail. Certes, je fais de long horaires mais je suis totalement libre, si je le souhaite, de prendre une pause quand je veux dans mon écriture. Ce n'est pas un loisir, je vous l'accorde, puisque j'en vis mais par rapport à la vie que j'avais en tant que cadre dirigeant en entreprise... ce n'est pas tout à fait pareil.


Nous ne pouvons nier que le numérique a transformé notre relation au temps, à l'équilibre vie privée/vie professionnelle et, malheureusement, rarement en faveur de notre bien-être personnel. Il existe peu d'entreprises conscientes de ce fait et qui agissent de façon concrète pour donner la possibilité à toutes et à tous de prendre une vraie pause, sans penser un instant au travail. Cependant, au niveau d'une équipe, nous pouvons agir très simplement grace à 3 étapes :


1- Faire une réunion "vacances"

L'objectif de cette réunion ? Faire réaliser à toutes et à tous que personne n'est irremplaçable, qu'il est normal de pouvoir couper avec le travail. Si nous avons tendance à nous connecter en dehors des horaires de travail, c'est avant tout une forme de loyauté vis à vis de l'entreprise : "et si je pouvais être utile". Faire une réunion spécifiquement consacrée aux règles à appliquer pendant les vacances permet de déculpabiliser tous les membres de l'équipe en répartissant de façon optimale les rôles de toutes et de tous. Quand tel collaborateur est en vacances, qui reprend ses dossiers, qui réponds à ses mails ?


2- Laisser au bureau tous les objets de connection

La règle est simple : tout le monde doit se sentir totalement en vacances, sans aucune obligation réelle ou perçue, de rester en contact avec son travail. Pour celles et ceux qui ont un téléphone professionnel, une remise symbolique de celui à son manager est particulièrement efficace. Pour les autres, une interdiction formelle de se connecter pendant ses vacances est fondamentale. La contrepartie ? A son retour, au lieu d'avoir 1 000 mails à lire, la personne en charge de reprendre ses dossiers lui aura préparé un résumé de ce qui s'est passé et de ce qui est prioritaire à traiter.

Vous allez me dire : et s'il y a vraiment une urgence ? Celles-ci, comme au temps où les smartphones n'existaient pas, ne se traitera QUE par téléphone... nul besoin de vérifier chaque jour s'il y a une urgence. Si tels est le cas, c'est cette dernière qui viendra à vous si, vraiment, il n'y a pas d'autre solution.


“Si j’étais médecin, je prescrirais des vacances à tous les patients qui considèrent que leur travail est important.” Bertrand Russell 

3- Prévoir une réunion débrief

Nous le savons bien, le retour de vacances est anxiogène. Pourquoi ? Trop d'informations, peur de rater quelque chose d'important mais, surtout... nous sommes seul(e)s face à ce retour. Trop souvent, dès que nous revenons, tout le monde considère que nous sommes opérationnels immédiatement. Prévoir, et planifier, dès son retour, une réunion de débrief permet de réduire cette angoisse car pendant que vous étiez en train de dorer vos orteils au soleil, d'autres étaient au bureau et seront à même de vous "mettre à jour" beaucoup plus rapidement que si vous ne le faisiez seul. C'est idéalement durant cette réunion que le résumé préparé par la personne en charge de vos dossiers vous sera remis. En théorie, grâce à cela, inutile de lire les 1 000 mails accumulés sur votre boite mail mais vous pourrez... les effacer sans craindre d'avoir raté quoi que ce soit.


CONCLUSION

Non, ce n'est pas un fantasme : les vacances sans penser au bureau, c'est possible... si cela est préparé au sein de chaque équipe. Je dirais même plus : non seulement c'est possible mais cela est fondamental car au delà du bien-être que cela donne à toutes et à tous, cela permet de travailler sur l'autonomie, la délégation et, surtout, cela permet de déculpabiliser totalement de ne pas travailler. Oui, bonne nouvelle, votre entreprise peut vivre sans vous durant quelques semaines. D'autant plus que la contrepartie pour l'entreprise, c'est que quand vous allez revenir, vous serez 10 fois plus efficaces qu'avant vos vacances !!!


Par avance... bonne préparation de vacances à toutes et à tous.

Gaël Chatelain-Berry


Pour aller plus loin :

1- 5 astuces pour rester positif, même quand on a tout pour avoir le moral dans les chaussettes

2- 5 trucs faciles pour déconnecter en douceur


Vous souhaitez que je fasse une conférence dans votre entreprise ? Les informations sont ici.


Découvrez BoB, le pire manager du monde, en chansons...
spotify.png
deezer.png
loga apple.jpeg