Sexisme, humour et ringardise



Hier, j'ai réagi de façon convaincue à un post qui m'a fait bondir sur Linkedin. Il s'agissait d'une blague, que voilà :

"TEST D'AMOUR :Va à ta voiture, enferme ta femme et ton chien dans le coffre, attends 1/2 heure. Ouvre le coffre. Devine qui est content de te voir"

Je trouve que cette blague n'est pas drôle dans l'absolu mais je peux concevoir que dans un cadre privé, elle puisse en faire rire certains ; chacun son humour après tout. Mais quand cela est posté sur un réseau social, il s'agit beaucoup plus, à mon sens, d'une posture, d'autant plus que la personne l'ayant fait a une certaine influence. Et là... que n'avais-je dis !!! Les commentaires de l’auteur et de certains hommes se résument aux deux points suivants :

1- je n'ai pas d'humour (comme si l'humour était une notion universelle)

2- comme la blague était de Coluche, elle était forcément drôle et non sexiste.

Et c’est là où je demande à toutes et à tous d’être attentifs. Ce n’est pas être politiquement correct que de dire que tout n’est pas bon à dire sur les réseaux sociaux et que cette blague, au-delà d’être profondément sexiste, elle est d’un autre temps. Et ce n’est pas vrai que de l’humour. La publicité ci-dessous est une vraie pub des années 70 diffusée dans de grands magazines français dans les années 70. Tout le monde en conviendra, elle serait totalement indiffusable aujourd’hui. Faut-il le regretter ? Non, bien entendu.


Au même titre que ce dessin, diffusé par le même auteur, mais sur Twitter cette fois, peut-il vraiment être drôle après l’épisode #balancetonporc ?


L’humour, comme toute chose en ce monde évolue. Le « c’était mieux avant » est dangereux en toute chose. Les relations hommes/femmes ont évolué dans un sens que certains regrettent visiblement mais c’est une réalité que l’humour ne peut nier. Quand il s’agit de dizaines d’années de combat, la moindre des choses est de le respecter. J’insiste vraiment sur la différence entre la blague faite entre amis et la blague faite sur un réseau social en tant qu’influenceur. Ne pas avoir conscience que l’humour est pour certains le moyen de dire de façon cachée ce qu’ils pensent vraiment m’a toujours dépassé quand le métier de la personne racontant la blague n’est pas d’être humoriste. Pour ma part, j’ai toujours détesté les blagues sur les juifs et les arabes. Pas que certaines ne soient pas drôles mais certaines personnes qui en rient le font en référence à ce qu’ils pensent être une réalité… et ça me glace le sang tout autant que le fait que cette blague puisse blesser ne serait-ce qu’une seule personne me pousserait à ne pas la faire.

Etre humoriste est un métier. J’adore l’humour d’Olivier de Benoist qui fait carrière à 100% sur le sexisme et le machisme (pour celles et ceux qui ne connaissent pas : https://www.youtube.com/watch?v=V0ydhbfVZGE ) mais personne ne m’a forcé à aller voir ses spectacles, au même titre que je ne force personne à cliquer sur le lien précédent. Le monde professionnel ne peut tolérer toutes les formes d'humour car, de fait, nous ne choisissons pas nos collègues, au même titre que la personne ayant posté sa blague sur Linkedin n'a pas choisi ses followers. Il est possible de le regretter mais ce simple fait nous oblige a avoir un langage commun, des valeurs commune et, d'une certaine manière, un humour commun ou, tout du moins, un humour ne véhiculant pas des valeurs qui peuvent blesser son voisin.

Je suis assez certain que l’on peut rire de tout mais la même blague n’aura pas une saveur identique en fonction de la personne qui la raconte, c’est aussi simple que cela. Coluche, c’était il y a trente ans, c’est la première chose et surtout… c’était Coluche !

Sacha Guitry disait « Je conviendrais bien volontiers que les femmes nous sont supérieures, si cela pouvait les dissuader de se prétendre nos égales. ». C'était Sacha Guitry, grand acteur, misogyne assumé et pour autant... qui trouvera que ce trait "d'humour" à l'époque en est un aujourd'hui ?

Gaël Chatelain



Pour assister à ma prochaine master class en duo avec Bob, rire, changer son quotidien au travail de façon très concrète, boire un verre et dîner avec nous : rendez-vous dans cet endroit unique qu'est le Réservoir !

#gaelchatelain #relativiser #managementbienveillant #bienveillancewashing #mauvaismanager #bob #sexisme #humour

Découvrez BoB, le pire manager du monde, en chansons...
spotify.png
deezer.png
loga apple.jpeg