5 techniques pour arriver de bonne humeur au travail chaque matin.



Soyons honnêtes avec nous-mêmes… il nous arrive à toutes et à tous de nous dire que l’on n'a pas envie d’aller travailler le matin. Et surtout en ce moment avec le retour du froid, de la pluie, de la neige pour certain(e)s, ça arrive de plus en plus souvent. Franchement, en cette période d’hiver, on a l’impression de se réveiller en plein milieu de la nuit et à partir de 17heures30, la nuit commence. Personnellement, ce ne sont pas des conditions qui me mettent d’une humeur de dingue et qui me motivent à bloc pour attaquer une journée de travail. Et pourtant… nous n’avons pas le choix !

Il y a quelques années, j’ai décidé que ce n’était pas une fatalité de trainer la patte tous les matins pour aller travailler. Mieux, je me suis dit que je devais chaque matin trouver un moyen pour être de bonne humeur pour aller travailler. Je ne dis pas « être heureux » d’aller travailler car pour celles et ceux qui me connaissent déjà, je ne crois pas au concept du bonheur au travail mais à celui du « bien-être » au travail… mais c’est un tout autre sujet.

Bien, revenons à notre sujet du jour. Cela va peut-être vous sembler trop « recette de cuisine » et, je vous l’accorde, il y a de cela. Pour passer la porte de votre travail chaque matin en étant de bonne humeur, voilà les 5 ingrédients :

1- Vous réveiller en faisant quelque chose que vous aimez

Il est fondamental d’avoir une routine de réveil. Si, au moment où votre réveil sonne vous râlez qu’il le fasse et snoozez deux ou trois fois, la probabilité d’être de bonne humeur est… nulle. Vous aimez faire du sport, faites-en, même 5 minutes, peu importe. Il faut créer un automatisme « plaisir » au réveil. Musique, lecture, douche, petit-déjeuner, sport… trouvez LA chose qui vous fait plaisir au réveil mais, surtout, ne trainez pas sous la couette car votre première pensée sera… le travail et la « souffrance » que vous ressentirez à vous extirper de votre lit.

2- Savoir pourquoi vous vous levez

Donner du sens à son travail est absolument fondamental. Si vous n’allez travailler « que » pour payer vos factures et vos loisirs, il sera compliqué de vous sentir bien en commençant votre journée. J’ai compris cela lors de mon stage ouvrier avant d’entrer en école de commerce (et oui, à l’époque, chose géniale, c’était une obligation). Je travaillais en tant que bagagiste en 3/8 à la SNCF et il y avait un homme qui travaillait là depuis 20 ans. Un jour, je m’en rappelle, c’était un 15 aout vers 23.00 et autant vous dire que les clients ne se bousculaient pas. Dans mon esprit de futur jeune diplômé d’école de commerce, son métier ne pouvait être qu’une obligation pour lui et donc, je lui demande ce qui l’intéresse dans son travail. Et lui de me répondre « tu sais, Gaël, grâce à moi, les gens passent de bonnes vacances. En faisant bien mon métier, je sais que je participe à ça, et c’est génial ». Le fait qu’il donne un sens clair à son travail le mettait de bonne humeur ! Chacun d’entre nous devrait faire cette démarche.

« La bonne humeur est aussi contagieuse que la rougeole. » Robert Baden-Powell

3- Optimisez vos temps de transports

Dans notre société « moderne », nous courons après le temps et, bien souvent, nous avons le sentiment de nous laisser manger par notre vie professionnelle. Utiliser le temps de transport pour déconnecter de celui-ci est un bon moyen de se détendre. Lire un livre, ou l’écouter en version audio, voilà un bon moyen de s’échapper avant d’entrer dans l’arène. Plutôt que de subir nos temps de transport, les optimiser nous permet de reprendre la main sur une partie importante de notre vie (nous passons en moyenne 1 heure par jour dans les transports pour aller au travail en France, soit environ 10 jours par an… ce n’est pas rien !)

4- Une journée = un objectif

Il n’y a rien de pire que la routine. Avoir un, ou plusieurs, objectifs dans une journée vous permet de développer le sentiment « d’achevé » et de satisfaction. Rien de pire qu’une journée qui se finit en ayant le sentiment de n’avoir rien fait d’autre que de la routine. Si vous travaillez sur de gros dossiers, découpez les en « sous étapes ». J’aime bien les vieilles expressions françaises et il est vrai que le sentiment du travail bien fait, c’est agréable. Si vous commencez votre journée avec un objectif clair et en pensant à celui que vous avez atteint le jour précédent, vous verrez, ça rend optimiste !

5- Sourire en arrivant au travail

Si vous tirez la tronche en arrivant au travail et, encore pire, ne dites bonjour à personne, cela fonctionnera comme un miroir : les personnes que vous croisez ferons de même et vous enverront des ondes négatives. Alors que si vous souriez, dites bonjour à tout le monde, vous verrez que petit à petit, vous aurez une influence sur votre entourage. Et, franchement, arriver au bureau entouré(e) de personnes qui sourient, ça met en forme !

CONCLUSION

Je suis assez profondément convaincu que la grande majorité d’entre nous changerait beaucoup de choses dans leur vie professionnelle si nous gagnions 50 millions d’euros à l’Euromillion car la pression économique que nous avons fait que nous n’avons pas vraiment d’autre choix que de travailler mais, pour autant, si cela est factuel, rien ne nous empêche d’optimiser notre humeur plutôt que de perdre du temps à nous flageller avec des orties fraîches, non ?

Gaël Chatelain



Vous souhaitez que je fasse une conférence dans votre entreprise ? Les informations sont ici.


#gaelchatelain #bonnehumeur #travail

Découvrez BoB, le pire manager du monde, en chansons...
spotify.png
deezer.png
loga apple.jpeg