Utilisez vos vacances pour réussir votre rentrée



Vous vous rappelez de vos vacances quand vous étiez enfant ? Insouciants, non ? Et surtout, plus la rentrée approchait et plus un sentiment d'excitation de retrouver ses copains arrivait... et une petite pincée de stress de découvrir les nouveaux profs..."pourvu que je n'ai pas madame Michu en anglais, il paraît qu'elle est trooooop méchante". Et oui, il est loin ce temps. Et pourtant, pour la plupart d'entre nous, les vacances d'été restent une pause significative avant de commencer une nouvelle année. Ils sont rares ces moments pendant lesquels nous pouvons ne penser qu'à nous et je fais partie de ces gens qui pensent que la vie n'a d'intérêt que si, d'une manière ou d'une autre, nous progressons.


Oui, nous avons une grosse tendance à râler. Certes parce que l'esprit français est ainsi fait mais également parce que nous sommes convaincu que nous pourrions souvent avoir plus que ce que nous avons. Pas nécessairement en espèces sonnantes et trébuchantes : plus de reconnaissance, plus de temps, plus d'attention etc etc. Et bien plutôt que de repartir sur une année identique à la précédente, je vous propose de mettre à profit ce break d'été pour vous poser les bonnes questions, celles qui feront que votre nouvelle année sera juste... extraordinaire !


QUESTION 1 : mon travail me satisfait-il ?

Je le sais, pas simple de répondre à cette question. Et pourtant, il existe quelques critères objectifs pour y répondre :

a- allez-vous tous les matins au travail avec le sourire ?

b- trouvez-vous être reconnu(e) à votre juste valeur

Si vous avez répondu "oui" aux deux questions, sans hésiter une seule seconde : tout va bien ! Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas une fatalité. Prenez le temps d'identifier ce qui ne va pas. Souvent, le sentiment d'insatisfaction est un sentiment diffus... mais tant que celui-ci n'est pas précis, impossible d'agir.


QUESTION 2 : mon organisation quotidienne me plait-elle ?

Métro/boulot/dodo... ça vous dit quelque chose ? Je rencontre beaucoup de personne pour qui cette expression est devenue la réalité quotidienne. Et bien non, ce n'est pas une fatalité. Mais avant d'agir pour changer cela, il faut savoir précisément ce que vous feriez si votre équilibre vie privée/vie pro s'améliorait. En effet, parfois, nous fantasmons sur le fait d'avoir plus de temps pour nous sans véritablement savoir ce que nous en ferions.


“La mémoire est l'avenir du passé.” Paul Valéry

ET ALORS ????

J'imagine qu'un certain nombre d'entre vous, et je l'espère bien, se diront en lisant ces lignes que, définitivement, tout va bien dans votre vie... tant mieux ! Pour les autres, il ne s'agit pas d'utiliser vos vacances pour faire ce constat, déprimer un bon coup et revenir au travail le moral dans les chaussettes. Non ! il s'agit d'utiliser ce temps pour établir votre plan d'action. Une fois que vous avez identifié clairement ce qui ne vous a pas plu dans l'année écoulée, demandez-vous comment vous pourriez faire pour que l'année à venir ne ressemble pas en tout point à celle passée ! Je vous assure, je vois trop de personnes en état d'insatisfaction qui ne dépasse pas cet état et ne font strictement rien pour en changer. Ne soyez pas de ces personnes et agissez. Un exemple ? L'année dernière, j'ai conseillé une personne totalement démotivée par son travail de se mettre à en chercher un nouveau.


Cette personne se pensait incapable de le faire... et oui, quand on a le moral dans les chaussettes, difficile de se trouver à la hauteur pour passer des entretiens de recrutement. La personne en question s'est mobilisée, à répondu à des annonces et a commencé à passer des entretiens. Rien que le fait d'être contactée pour passer des entretiens a littéralement changé sa vie : estime de soi au maximum, prise de conscience qu'effectivement sa situation n'était pas une fatalité... 3 mois plus tard, elle trouvait un nouveau travail qui, à ce jour, la rend heureuse.


Il n'y a pas e bonheur ou de bien-être sans agir. Malheureusement, durant toute l'année, nous n'avons pas le temps de nous poser et de réfléchir à ce qui nous fait, vraiment, du bien. Utiliser nos vacances pour nous poser ces questions, j'en suis certain, c'est le meilleur moyen de nous préparer à passer une nouvelle année.... DE DINGUE !


Cela étant dit, je vais de ce pas aller préparer mon sac à dos pour repartir sur le chemin de Compostelle comme chaque année. Redécouvrir le plaisir de la lenteur chaque année... le bonheur !


Gaël Chatelain-Berry


Pour aller plus loin :

1- Les 5 secrets de la motivation au travail

2- La résistance au changement : l'éviter en 4 étapes


Vous souhaitez que je fasse une conférence dans votre entreprise ? Les informations sont ici.


305 vues