Se tromper, c’est bon pour la santé : éloge de la lose !