top of page

Être Sérieux au Travail : Entre Nécessité et Excès


Image montrant la direction de la motivation


🔥🔥 Pour écouter la version audio ou regarder la version vidéo de cet article =>>> https://lnk.to/xlJ8K2 🔥🔥


Dans le monde professionnel d'aujourd'hui, l'équilibre entre sérieux et légèreté est une question cruciale pour le bien-être des employés et la performance des entreprises. Comme le disait l’un de mes managers, « ce qui est fondamental, c’est de savoir être sérieux sans se prendre au sérieux ».


Eh bien, c’était tout l’objet de mon sondage réalisé sur mon profil Linkedin auprès de 3 255 personnes qui a mis en lumière les perceptions des professionnels à ce sujet, révélant une diversité d'opinions et soulignant la nécessité d'aborder cette question avec nuance.


Le sondage posait une question simple mais provocante : "Trouvez-vous que dans votre entreprise, beaucoup trop de personnes se prennent trop au sérieux au quotidien ?" Les réponses étaient diversifiées, reflétant les différentes cultures d'entreprise et les expériences personnelles des répondants.





La minorité optimiste : "Non, l'humilité est la règle" (12%)


12% des participants ont exprimé une vision positive de leur environnement de travail, affirmant que l'humilité est la règle dans leur entreprise. Ces répondants semblent travailler dans des milieux où la valorisation de l'humilité et de la simplicité est une priorité, créant une atmosphère détendue et inclusive.



L'humilité est souvent perçue comme une vertu dans le milieu professionnel et il ne faut pas la confondre avec la fausse modestie de certain.e.s. L’humilité au travail, je crois, c’est le fait d’avoir conscience que notre rôle, aussi important soit-il, n’est pas absolument fondamental. Nul est irremplaçable en entreprise. L’humilité favorise l'ouverture d'esprit, la capacité à apprendre de ses erreurs et à écouter les autres surtout, créant ainsi un environnement propice à l'innovation et à la collaboration. Les entreprises qui valorisent l'humilité tendent à avoir des employés plus engagés, plus satisfaits de leur travail et plus enclins à contribuer positivement à la culture d'entreprise.


Les réalistes : "Non, ou bien ils partent" (4%)


Une petite portion des répondants (4%) a adopté une perspective pragmatique, suggérant que ceux qui se prennent trop au sérieux ne restent pas longtemps dans l'entreprise. Cette réponse peut refléter des cultures d'entreprise qui n'ont pas de place pour l'excès de sérieux, ou bien des environnements de travail où la légèreté et l'humour sont valorisés.


Cela m’est arrivé un certain nombre de fois dans ma carrière et, non, il ne s’agissait pas de cirques, mais d’entreprises du divertissement où la culture était avant tout tournée autour du bien-être et du développement personnel. Malheureusement, très souvent, les personnes se prenant trop au sérieux vont avoir tendance à se soucier peu du bien-être, ou de l’opinion de ses collègues… forcément, cela détonne !


Dans certaines entreprises, l'adaptation culturelle est cruciale. Les nouveaux employés doivent s'aligner sur les valeurs et le style de communication de l'entreprise pour réussir. Cela peut signifier adopter une approche plus légère et moins sérieuse au travail, surtout si l'entreprise valorise la convivialité et l'humour.


La majorité nuancée : "Ça peut arriver" (43%)


La majorité des répondants (43%) ont reconnu que le problème du sérieux excessif au travail peut se poser, mais ils l'ont nuancé en indiquant que cela "peut arriver". Cette réponse suggère une reconnaissance de la complexité de la question, reconnaissant que le sérieux au travail n'est pas nécessairement un problème en soi, mais qu'il peut le devenir lorsqu'il est excessif.


Trouver le bon équilibre entre sérieux et légèreté au travail est crucial. Trop de sérieux peut créer un environnement de travail stressant et étouffant, tandis que trop de légèreté peut mener à un manque de professionnalisme et de productivité. Les entreprises doivent donc œuvrer pour trouver cet équilibre, encourageant un environnement de travail à la fois professionnel et convivial.


Le constat alarmant : "Cela arrive (trop) souvent" (42%)


Une proportion presque égale de répondants (42%) a exprimé un sentiment d'urgence, indiquant que le sérieux excessif au travail "arrive (trop) souvent". Ce groupe semble percevoir un problème systémique dans le monde professionnel, où le sérieux est pris à l'extrême, au détriment du bien-être des employés.


Les personnes ayant répondu cela travaillent sans aucun doute dans des entreprises qui valorisent ce comportement… eh oui, cela existe encore !


Le sérieux excessif au travail peut avoir des répercussions négatives sur la santé mentale des employés. Le stress, l'anxiété et le burnout sont des risques bien réels dans des environnements de travail où la pression pour performer est constante et où le sérieux est valorisé à l'extrême. Les entreprises ont donc la responsabilité de créer des cultures d'entreprise qui préviennent le sérieux excessif et qui promeuvent le bien-être des employés.


CONCLUSION

En fait, les résultats de ce sondage LinkedIn offrent une perspective fascinante sur les attitudes envers le sérieux au travail. Ils soulignent la nécessité pour les entreprises de réfléchir à la culture qu'elles cultivent et aux impacts de cette culture sur leurs employés.


Pour créer un environnement de travail équilibré, les entreprises doivent être attentives à la culture qu'elles promeuvent. Cela implique de valoriser à la fois le professionnalisme et l'humilité, encourageant les employés à prendre leur travail au sérieux, sans pour autant tomber dans l'excès de sérieux. Des initiatives telles que des formations sur la gestion du stress, des activités de team-building et la promotion d'un équilibre travail-vie personnelle peuvent toutes contribuer à créer un environnement de travail plus sain et plus équilibré.


L'authenticité et l'humilité sont deux qualités qui peuvent grandement contribuer à créer une culture d'entreprise positive. Les employés qui se sentent libres d'être eux-mêmes au travail sont plus susceptibles de se sentir engagés et satisfaits de leur travail. De même, lorsque l'humilité est valorisée, les employés sont plus enclins à apprendre les uns des autres, à collaborer et à innover.






Pour aller plus loin :


Je suis auteur, chroniqueur et conférencier... ci-dessous, quelques liens utiles.



Comentarios


Avec Bob sur scène

L'AUTEUR
portrait g chatelain 1.jpg
Mes derniers livres
Capture d’écran 2023-04-03 à 13.20.29.png
009954074.jpeg
Capture d’écran 2021-02-09 à 08.50.14.
couv-BE (1).jpg
Le dernier épisode du podcast Happy Work
bottom of page