top of page

Feedback au Travail : Pourquoi Une Évaluation Régulière Booste la Productivité et le Bien-être


Image montrant la direction de la motivation


🔥🔥 Pour écouter la version audio ou regarder la version vidéo de cet article =>>> https://lnk.to/JLvyZW 🔥🔥



Le feedback, qu’il soit positif ou négatif, est un élément essentiel du monde professionnel. Il a le potentiel d'améliorer la productivité, d'augmenter l'engagement des employés et de renforcer les relations au sein de l'équipe. Et ce feedback ne se fait pas une fois par année au moment de l’entretien annuel, mais quotidiennement.


Pour le comprendre, il suffit de faire le parallèle entre notre vie personnelle et notre vie pro. En effet, avec votre compagnon ou votre compagne, vous imaginez une relation de qualité si celui-ci ou celle-ci ne vous dit qu’une seule fois par an ce qu’il/elle apprécie chez vous ou ce que vous devriez changer ? Non, bien entendu.


Pourtant, selon le sondage mené sur mon compte LinkedIn auprès de 3 265 personnes, un nombre significatif de professionnels se sentent sous-évalués par leur hiérarchie. Dans cet article, nous explorerons l'importance du feedback au travail et la nécessité de se sentir reconnu à sa juste valeur.


1. Le feedback : un outil de développement


Le feedback positif renforce la motivation. Il fait ressortir le meilleur chez les salariés en reconnaissant leurs efforts, leurs compétences, et leur contribution à l'entreprise. Un retour régulier et constructif permet aux employés de se sentir appréciés et engagés. Oui, même si c’est au détour de la machine à café un « merci » ou un « bravo », cela fait toujours plaisir ! Nous savons parfaitement dire quand ça ne va pas… prenons l’habitude de dire quand tout va bien.


Un feedback constructif aide les employés à identifier leurs points forts et leurs domaines d'amélioration. C'est une opportunité d'apprendre et de grandir. En reconnaissant les lacunes, le feedback fournit une feuille de route pour le développement professionnel. Malheureusement, trop souvent, celui-ci ne se fait qu’une seule fois par an… beaucoup trop peu pour véritablement progresser.


Enfin, le feedback ouvre un canal de communication entre les managers et les managés, créant une relation basée sur la confiance, le respect mutuel, et la collaboration. Oui, le feedback est la pierre angulaire de la libération de la parole !


2. La perception du feedback


Selon mon sondage LinkedIn :



Seulement 14% estiment être évalués "tout à fait" à leur juste valeur et 22% estiment que c'est "ça va".


Ces chiffres révèlent une réalité inquiétante. Près de 64% des répondants estiment ne pas être évalués à leur juste valeur ou pensent que cela pourrait être amélioré.


3. Les conséquences d'un manque de reconnaissance


Quand les employés ne se sentent pas valorisés, ils peuvent devenir désengagés, moins productifs et peuvent même envisager de quitter l'entreprise, ce qui est tout à fait logique ! Le besoin de reconnaissance est quelque chose d’humain. Si nous sommes incapables de dire si notre hiérarchie est satisfaite ou non de notre travail, compliqué de se sentir bien.


De plus, les personnes qui ne reçoivent pas de feedback constructif peuvent ne pas comprendre pleinement leurs rôles ou ne pas avoir les outils nécessaires pour exceller… tout le sens de ce que l’on appelle une carrière, c’est d’avoir le sentiment de progresser dans la façon que nous avons de travailler.


Enfin, le manque de feedback peut engendrer des tensions, des jalousies et un manque de confiance au sein de l'équipe du fait d’un phénomène que nous connaissons bien depuis notre enfance : le chouchou. Eh oui, sans feedback, c’est l’équipe elle-même qui va définir ses propres critères d’évaluation en imaginant pouvoir décoder ce que pense le manager, sans qu’il n’ait à s’exprimer !


4. Comment améliorer le feedback au travail


Des sessions régulières Au lieu de limiter les retours d'information à des évaluations annuelles, intégrez-les régulièrement. Cela peut être quotidien, hebdomadaire, mensuel ou trimestriel. Bien entendu, en fonction de la récurrence, la forme ne sera pas la même. Un feedback quotidien sera plutôt informel, à la machine à café ou par un petit email alors qu’un feedback trimestriel devra être préparé par les deux parties afin d’en garantir l’efficacité.


Mais mettre en place une culture du feedback ne se décrète pas. Les managers devraient être formés à donner et à recevoir des retours d'information. Ils devraient apprendre à donner un feedback positif et constructif, tout en étant ouverts aux retours de leurs subordonnés. Oui, le feedback doit être descendant… mais également remontant !


Promouvoir une culture où le feedback est valorisé, demandé et donné régulièrement. Cela devrait être intégré dans la philosophie de l'entreprise.


5. Des solutions pour se sentir évalué à sa juste valeur


Trois pistes relativement simples à mettre en place :


· il me semble important d’encourager les salariés à s'auto-évaluer. Cela les aidera à comprendre leurs forces, leurs faiblesses et à se préparer à recevoir un feedback externe au lieu de , bien souvent, sous-évaluer leurs performances du fait du célèbre syndrome de l’imposteur dont je parlais dans l’épisode 1169 de mon podcast Happy Work.


· Promouvoir un dialogue ouvert entre les équipes et la hiérarchie. Encouragez les employés à poser des questions, à donner leur avis et à partager leurs préoccupations. Plus le dialogue sera sans tabou, plus il sera efficace et impactant.


· Introduisez le feedback à 360 degrés où les membre de l’équipe reçoivent des retours non seulement de leurs supérieurs, mais aussi de leurs pairs et subordonnés. Comme pour le feedback venant du manager, le feedback 360° doit être positif et constructif… il est bien entendu hors de question de transformer un exercice de libération de la parole en procès de tel ou tel.


Conclusion


Le feedback au travail n'est pas simplement un outil de gestion ; c'est un élément essentiel pour le bien-être, l'engagement, et la réussite des salariés. Se sentir évalué à sa juste valeur est crucial pour la motivation et la satisfaction professionnelle. En reconnaissant l'importance du feedback et en prenant des mesures pour l'améliorer, les entreprises peuvent non seulement augmenter la productivité, mais aussi créer un environnement de travail plus sain et plus harmonieux…. Pourquoi s’en priver ?



Pour aller plus loin :


Je suis auteur, chroniqueur et conférencier... ci-dessous, quelques liens utiles.



Comments


Avec Bob sur scène

L'AUTEUR
portrait g chatelain 1.jpg
Mes derniers livres
Capture d’écran 2023-04-03 à 13.20.29.png
009954074.jpeg
Capture d’écran 2021-02-09 à 08.50.14.
couv-BE (1).jpg
Le dernier épisode du podcast Happy Work
bottom of page