10 trucs simples pour améliorer votre bien-être au travail… ou en télétravail



Depuis que je travaille sur ce sujet, nous n’avons jamais autant parlé de bien-être au travail que depuis 2020. Du fait du corona virus bien entendu, mais surtout du fait des transformations radicales dans nos façons de travailler. Questionnements autour du télétravail, port du masque, explosion du nombre de visioconférences, autant de changements qui peuvent perturber notre bien-être.


 Et pourtant, nul besoin d’attendre que votre entreprise mette en place une politique complète de bien-être au travail (même si c’est mieux), nul besoin de lire mon dernier livre « Le bien-être au travail Pour Les Nuls » (même si c’est mieux), pour pouvoir améliorer votre bien-être au travail… vous pouvez agir dès demain, que vous soyez en présentiel ou en télétravail.

 Chacun de ces points, je les ai testés pour vous, et cela fonctionne. 


1-   Commencez et finissez votre journée par quelque chose que vous aimez

Quelle que soit votre motivation pour votre travail actuel, au maximum, vous aimerez 80% de vos tâches quotidiennes. 20% de votre temps est occupé par du travail qui ne vous motive pas particulièrement. Vous voyez, moi, par exemple, quand il s’agit de faire ma comptabilité, mon niveau de motivation est au plus bas… mais il faut bien la faire. Et, pour ces tâches, il faut éviter deux écueils :

·     Le faire pour commencer votre journée en vous disant « bah… comme ça, je serai débarrassé ». Le problème en faisant cela, c’est que vous allez trainer la patte pour aller au travail. Mieux vaut commencer votre journée par quelque chose que vous adorez faire afin d’être motivé(e) pour aller travailler.


·     Le faire pour finir votre journée en ayant procrastiné toute la journée. La dernière heure passée au travail va conditionner votre humeur pour la soirée. Si vous voulez être de bonne humeur pour votre retour dans votre vie personnelle et optimiser votre bien-être, ayez une routine de fin de journée de travail avec l’une de vos tâches préférées.


2-   Faites des pauses

Au bout de 45 minutes sur un même dossier, votre concentration va baisser de façon régulière. Travailler pendant deux heures d’affilées vous semblera peut-être efficace, mais si vous aviez fait une pause au bout de 45 minutes, même de 5 minutes en travaillant sur autre chose ou en allant boire un café, le même dossier sur lequel vous avez passé 2 heures aurait pu être fait en 1heure45. 15 minutes de moins, cela peut vous sembler un détail, mais imaginez le temps que vous gagnerez au bout d’une semaine : entre 4 et 5 heures. Temps que vous pourriez utiliser à autre chose, ou à partir plus tôt du bureau de temps en temps.


3-Supprimez vos alertes (email, téléphone)

Si vous êtes concentré(e) sur un dossier et que votre téléphone sonne, que vous avez une alerte d’un email arrivé, ou un SMS, vous perdez instantanément entre 10 et 20 points de Quotient Intellectuel et vous allez mettre 15 minutes pour les récupérer. Au lieu de subir toutes ces sollicitations, n’hésitez plus à vous déconnecter, tout ou partie. Au lieu d’être en attente permanente d’un email, dites-vous que vous vérifierez votre boite email une fois par heure. Les urgences qui exigent des réponses dans la minute sont rarissimes.

Alors, vous allez me dire : quel rapport avec mon bien-être ? Là, il s’agit d’un bien-être psychologique, d’avoir le sentiment de reprendre la maîtrise de son temps, de ne plus avoir l’impression d’être en permanence à la disposition de toutes et de tous. Votre temps n’est pas moins important que celui de votre manager, de vos collègues ou de votre équipe. 


4-   Mettez une plante verte sur votre bureau

Je sais, cela peut vous sembler idiot… et pourtant. Depuis quelques années, j’applique cette règle. Et si, comme moi, vous n’avez pas du tout la main verte, prenez une ZamioCulcas. Elle s’arrose une fois par mois, n’a pas besoin forcément de beaucoup de lumière et, malgré cela, c’est un plaisir de la voir grandir petit à petit. Il en existe de toutes les tailles.


Avoir un coin de nature, aussi petit soit-il, sur son bureau, vous verrez, cela changera le regard que vous porterez sur votre lieu de travail, généralement assez froid.


5-   Mangez mieux

Êtes-vous du genre à manger un sandwich entre deux réunions, ou, à l’inverse, à faire une pause déjeuner de 2 heures avec entrée/plat/dessert ? Notre digestion et la façon dont nous nous nourrissons a un impact fort sur notre bien-être à court terme. Je ne sais pas vous, mais après avoir mangé une raclette, mon niveau d’énergie n’est pas optimum si vous voyez ce que je veux dire. Faire un vrai break pour le déjeuner, si possible ailleurs que sur votre lieu de travail, manger léger quelque chose que vous aimez vous permet d’aérer votre cerveau en prenant de la distance avec votre travail.


Lorsque l’on parle de déconnexion, nous pensons souvent à nos emails, pas forcément à notre relation à notre travail. Pour optimiser votre bien-être, idéalement, il faut se couper pendant une heure, à l’heure du déjeuner, de son travail, et utiliser ce temps pour recharger ses batteries.


"La seule révolution possible, c'est d'essayer de s'améliorer soi-même, en espérant que les autres fassent la même démarche. Le monde ira mieux alors." Georges Brassens

6-   N’enchainez jamais 2 tâches que vous n’aimez pas

Comme je l’écrivais plus haut, 20% de notre travail consiste en des tâches que nous n’aimons pas, ou que nous aimons moins. Ne prenez pas une journée entière dans la semaine pour faire toutes ces tâches si vous ne voulez pas être au bord de la déprime une fois par semaine, mais, au contraire, répartissez les sur toute la semaine, de façon la plus espacée possible. Faire une tâche « ingrate » entre deux tâches que l’on aime bien permet d’atténuer son aspect négatif sur notre bien-être.

 C’est bien connu, quand on doit avaler un médicament qui a mauvais gout, c’est agréable de boire un bon jus d’orange pour en faire passer le gout. Et bien il en va de même au travail.


7-   Bougez plus

Vous connaissez cette recommandation de l’OMS : 10 000 pas par jour, c’est un bon moyen pour garder la santé. Mais ce n’est pas toujours simple à faire dans notre quotidien. Et bien, en fait, si et voilà quelques idées pour y arriver :


·     Sachant que l’écrasante majorité de nos emails est envoyée dans un périmètre de moins de 20 mètres, la prochaine fois que vous voulez envoyer un email à votre voisin de bureau, au lieu de le faire, allez le voir.

·     Si vous prenez le métro le tramway ou le bus, descendez une station avant que votre station habituelle.

·     Et si vous ne preniez plus l’ascenseur ? Oui, ok, je vous l’accorde, si vous travaillez au 50ième étage d’une tour, c’est moins simple ;-)

·     Essayez le bureau debout. Depuis deux ans maintenant, j’ai un bureau debout qui me permet d’alterner la position assise ou debout pour travailler. Si votre métier le permet, c’est absolument extraordinaire.


 Arriver en fin de journée en n’ayant pas le sentiment de se transformer petit à petit en moule accrochée à son rocher sans pour autant se transformer en hystérique du sport, pour quelqu’un comme moi qui ne suis pas particulièrement fan de sport, cela va bien au-delà du bien-être physique.


8-   Réapprenez à dire non

L’une des choses qui affecte notre bien-être au travail au quotidien, c’est le sentiment que nous pouvons parfois avoir de ne plus avoir la maîtrise de ce quotidien : nous traitons les urgences en permanence et nous pouvons avoir certaines journées qui se finissent en ayant le sentiment d’avoir passé sa journée à courir après le temps, mais de finalement n’avoir rien fait de concret.

Réapprendre à dire non, c’est reprendre cette maîtrise. Alors, comme en toute chose, il y a la forme… et le fond. Le fond, c’est de dire que vous n’êtes pas disponible pour cette réunion, ou que vous ne pouvez pas donner une réponse dans la minute. La forme, c’est de toujours donner une alternative positive comme je l’expliquais dans cet article.


9-   Finissez un dossier chaque jour

Quoi de pire pour son bien-être psychologique que d’avoir le sentiment de n’avoir rien achevé dans la journée alors que vous avez passé votre journée à courir d’un dossier à l’autre ? La solution ? Avant de commencer votre journée, décidez de ce que vous voulez finir, aussi petit soit-il.

Il est important, chaque jour, que vous soyez fier de quelque chose que vous avez fini, d’avoir le sentiment que vous maîtrisez votre temps.


10- Partez plus tôt une fois par semaine 

Votre bien-être au travail est bien entendu intimement lié avec votre bien-être personnel. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’avec Edwige Coupez, nous avons créé une conférence en commun pour montrer que l’un ne peut aller sans l’autre. Ainsi, en partant de votre travail une fois par semaine, plus tôt, vous pourrez utiliser ce temps pour votre bien-être personnel de la façon que vous voulez. Et c’est possible, il suffit d’appliquer des règles qui vont vous permettre d’optimiser votre temps de travail. Il ne s’agit pas de travailler moins, mais de travailler mieux comme je le montrai dans cet article.


Pour beaucoup de pays, la fin de journée de travail est entre 16 et 17.00, c’est peut-être que le présentéisme est trop présent dans notre culture et fait qu’il est plus complexe d’avoir un bon équilibre vie privée / vie professionnelle quand le pro est plus valorisé que le perso. La période que nous vivons actuellement devrait changer, petit à petit cet état de fait.


Conclusion

Il ne peut exister d’entreprise performante sans salariés qui optimisent leur propre bien-être, au travail comme dans leur vie personnelle. Comme je le disais en introduction, nous n’avons pas toutes et tous la chance de travailler dans des entreprises qui ont conscience de cela, mais ce n’est pas une fatalité. Même si l’étymologie du mot travail revoie au mot latin Tripalium qui désigne un instrument de torture que les romains utilisaient pour punir les esclaves qui ne travaillaient pas bien, les temps modernes nous ont montré que vivre le travail comme une souffrance ou une punition était contre-productif.

De plus en plus d’entreprises en ont conscience, mais vous ? Est-ce le cas ?


Connaissez-vous votre niveau de bien-être au travail ? Pour le découvrir, voici un test de personnalité.


Gaël Chatelain-Berry


Pour aller plus loin :

1-Les 5 trucs simples pour gagner 1 heure chaque jour.

2-Comment travailler de chez soi... et aimer ça ?


Je suis auteur, chroniqueur et conférencier... ci-dessous, quelques liens utiles.

Mes Livres

Mes conférences

Mes web-conférences

Mes podcasts

Mes replays


POUR PARTAGER CET ARTICLE

Avec Bob sur scène

L'AUTEUR
Mon dernier livre
couv-BE (1).jpg