top of page

Que doit être le bureau de demain ?


Image montrant un conflit


🔥🔥 Pour écouter, la version audio ou regarder la version vidéo de cet article =>>> 🔥 https://lnk.to/RAjtmP 🔥

 

Dans un monde en perpétuelle évolution, où le travail à distance et le présentiel se mêlent, comprendre les sentiments des employés à l'égard de leur environnement de travail est essentiel.

 

Souvent, j’entends des personnes qui opposent le présentiel au distantiel, comme s’il y avait un combat entre les deux alors qu’à mes yeux, il est fondamental de comprendre qu’ils sont complémentaires, comme le montre très bien le sondage réalisé sur Linkedin la semaine dernière avec mon partenaire Eurecia ainsi que les très nombreux commentaires.



 

Ce sondage révèle des perspectives variées sur l'expérience au bureau, avec 47% des personnes interrogées considérant le travail au bureau comme un plaisir, 32% ayant un sentiment neutre grâce à la présence de collègues, 16% le trouvant peu enthousiasmant, et 6% le percevant carrément comme une punition.

 

Je dois bien vous avouer que je ne m’attendais pas à ces résultats, mais j’en suis très heureux. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait parfois penser, les salariés sont TRÈS attachés au présentiel.

 

Un Plaisir pour Presque la Moitié

La majorité des employés (47%) perçoivent le bureau comme un lieu agréable. Cela suggère que pour eux, l'environnement de travail est stimulant et enrichissant. Les entreprises devraient s'inspirer de ces lieux pour créer des espaces qui favorisent la créativité, l'interaction et le bien-être. L'accent pourrait être mis sur des designs accueillants, des espaces de repos, et des zones collaboratives qui encouragent les échanges et la créativité. Quand j’étais salarié, j’ai eu la chance d’avoir des employeurs qui prêtaient une grande attention aux locaux et… ça fait vraiment la différence avec des entreprises qui ont une architecture d’intérieur digne des années 70 ! Tout n’est pas question de design, certes, mais quand même !

 

En effet, il faut également penser aux outils numériques qui permettent de fluidifier les relations entre les salariés, voire en créer de nouvelles. Les outils d’Eurecia permettent cela de façon incroyablement simple. Que ce soit pour partager des bons plans, faire du feedback entre collègues ou, encore mieux, pour mesurer le niveau de bien-être des équipes, des outils existent qui vont rendre l’expérience collaborateur en présentiel encore meilleure !

 

Bien entendu, le numérique seul ne suffit pas et même un acteur numérique comme Eurecia le dit haut et fort. Les nouveaux environnements de travail, appelés « bureaux expérience », se distinguent par l’absence de bureaux individuels, la diversité des espaces de travail disponibles, l’intégration de bibliothèque, la création d’univers différents dans chaque salle, etc. Oui, penser le travail de demain doit se faire de façon globale !

 

La Neutralité Grâce aux Collègues

Que serait le présentiel sans nos collègues de travail ? Si pour 32% des répondants, la présence des collègues joue un rôle clé dans leur perception neutre du travail au bureau, cela montre qu’il y a encore des progrès à faire… Cette donnée souligne l'importance des interactions sociales dans l'environnement de travail. Les bureaux de demain pourraient donc être conçus pour faciliter ces interactions, avec des espaces communs, des salles de pause conviviales, et des activités de team building.

 

Oui, j’adorais croiser mes collègues autour de la machine à café, bien sûr, mais avoir de nombreux espaces dédiés au travail collaboratif pour travailler au lieu de lutter pour trouver une salle de réunion… c’est encore mieux.

 

De plus, comme je le disais plus haut, les outils numériques peuvent jouer un rôle essentiel dans cette expérience en présentiel. Nous le savons, réaménager l’ensemble des bureaux est un investissement qui peut être très lourd… commencer par des investissements dans le numérique qui permettent aux collaborateurs et collaboratrices d’améliorer encore leur expérience en présentiel est plus simple.

 

Cette catégorie de salariés qui aiment le présentiel en grande partie du fait de leur collègues sont un véritable levier pour développer un état d’esprit positif, source de bien-être. Leur donner des outils pour profiter encore plus de leurs collègues, comme ceux proposés par Eurecia est sans aucun doute une bonne idée.

 

Les Réfractaires

Une portion non négligeable (16%) des employés ressent un certain désintérêt, voire une aversion (6%) pour le travail au bureau. Cela soulève des questions sur les aspects du bureau qui pourraient être améliorés. Il pourrait s'agir de l'aménagement des espaces, de la flexibilité des horaires, mais, plus probablement la culture d'entreprise.

 

Je rencontre de plus en plus d’entreprise qui prennent conscience que l’approche du travail en présentiel doit se faire de façon globale. Un architecte d’intérieur, c’est bien, réfléchir sur les fondamentaux de l’entreprise, sur le rôle que doit jouer le présentiel en complément du distantiel…. C’est mieux !

 

À l’époque où j’étais salarié, j’avais des temps de trajet longs (plus d’une heure trente chaque jour), et il est aisé de comprendre que la motivation pour faire du présentiel n’était pas toujours au top !

 

Cependant, ce n’est pas une fatalité, mais c’est un véritable challenge pour les dirigeants pour faire que même cette catégorie de salariés apprécie de venir travailler en présentiel. Il me semble évident que si pour ces personnes, faire du présentiel se résume à venir au bureau pour travailler du matin au soir isolées derrière son ordinateur… ils ne changeront pas d’avis.

 

Les bureaux de demain devraient prendre en compte ces préoccupations, en offrant par exemple des options de travail hybride, des espaces plus personnalisables, et une culture d'entreprise plus inclusive et attentive au bien-être des employés.

 

Conclusion

Ce qui est « amusant », c’est qu’aujourd’hui, même en tant que travailleur indépendant travaillant chez moi, je prête une attention très grande à mon environnement de travail. Quel que soit notre métier, gardons en tête que nous passons un temps important dans cet environnement… autant faire en sorte de l’optimiser au mieux.

 

Les résultats de ce sondage indiquent que le bureau de demain doit être un espace dynamique, adaptable, et centré sur l'humain. En tenant compte des besoins et préférences variés des employés, les entreprises peuvent créer des environnements de travail où chacun se sent valorisé, productif et épanoui.

 

Le défi réside dans l'équilibre entre espace collaboratif et espace personnel, entre interaction sociale et besoin d'indépendance. Envisager le bureau non seulement comme un lieu de travail, mais aussi comme un espace de vie, de bien-être et d’échange, pourrait être la clé pour répondre aux attentes diverses des travailleurs d'aujourd'hui.

 

Je crois qu’in fine, tout est question d’équilibre. Le 100% télétravail, nous l’avons constaté pendant les confinements, est une aberration, au même titre que le 100% présentiel érigé comme principe absolu l’est. Trouver un bon équilibre entre les deux est l’avenir… je n’ai aucun doute à ce sujet.

 

 


Pour aller plus loin :


Je suis auteur, chroniqueur et conférencier... ci-dessous, quelques liens utiles.



Avec Bob sur scène

L'AUTEUR
portrait g chatelain 1.jpg
Mes derniers livres
Capture d’écran 2023-04-03 à 13.20.29.png
009954074.jpeg
Capture d’écran 2021-02-09 à 08.50.14.
couv-BE (1).jpg
Le dernier épisode du podcast Happy Work
bottom of page