10 habitudes à prendre pour rendre votre vie plus agréable


Illustration :  @demaincommenceajourdhui / https://www.instagram.com/demaincommenceaujourdhui/


La période est anxiogène, c’est le moins que l’on puisse dire. Comme souvent dans ce genre de période où les mauvaises nouvelles semblent s’ajouter aux mauvaises nouvelles, deux attitudes se proposent à nous : ne rien faire et attendre la prochaine mauvaise nouvelle en étant fataliste ou bien agir à notre niveau.


Certes, nous ne pouvons pas faire disparaître d’un claquement de doigt le corona virus ou transformer tous les extrémistes de tous bords en gentils bisounours qui cesseraient de s’attaquer à nos valeurs démocratiques, mais en tout cas, nous pouvons faire en sorte, individuellement, que notre quotidien soit moins source de stress.


Je vous rassure, il ne s’agit d’une recette de cuisine qu’il suffit de suivre pour retrouver un moral à toute épreuve, mais en tous cas, si vous suivez un ou plusieurs de ces conseils, vous le constaterez bien vite, votre niveau d’énergie positive augmentera.


1-    (ré)Appréciez ce que vous avez

 Dans mon bureau, en face de moi en permanence, j’ai sur le mur, imprimé en très grand, une phrase qui me semble essentielle : « Le bonheur, ce n’est pas d’avoir tout ce qu’on désire, mais d’apprécier ce que l’on a ». Oui, l’herbe paraît souvent plus verte dans le champ du voisin, mais quand on y réfléchit… tant mieux pour lui et faire ce constat ne rendra pas notre herbe plus verte.


 Au-delà de ces considérations poétiques, faire la liste des choses que l’on a, et qui nous font plaisir, se souvenir des bons moments de temps en temps, regarder des objets auxquels nous ne prêtons plus attention tellement ils sont chez nous depuis longtemps, voilà des choses qui nous permettent, surtout en ce moment, de nous rappeler que nous ne sommes pas si malheureux que cela.


 Une partie de ma famille vit aux États-Unis, et rien que le fait de me savoir en France, avec le système de protection sociale qui nous caractérise me fait traverser cette période de pandémie avec beaucoup plus d’optimisme que si j’étais de l’autre côté de l’atlantique.


2-    Appréciez l’instant présent

 Le principe même du passé, c’est que vous ne pourrez pas le changer, et le principe de votre avenir, à moins d’avoir des dons de voyance, c’est que vous ne pouvez en être certain/e. En tant qu’être humain, nous aimons parfois être nostalgique d’un passé supposé meilleur et nous apprécions également nous projeter dans l’avenir en se disant, « demain, ça ira mieux ».

Notre seule certitude, c’est l’instant présent. Vous voyez, par exemple, je ne vous connais peut-être pas, mais je sais qu’à cet instant précis, je suis en train d’écrire, et que vous, quelques heures plus tard, vous serez en train de lire ces lignes. Oh mon Dieu, j’ai prévu le futur !


Plaisanterie mise à part, profiter de l’instant présent, c’est d’essayer de tirer le meilleur de l’instant, sans parier sur l’avenir. Chaque instant, chaque minute a son importance. Si parfois vous êtes nostalgique ou espérez un meilleur avenir, agissez, maintenant. 


3-    Prenez conscience que votre point de vue n’est pas le seul

 Parfois, nous nous battons pour des idées comme si notre vie en dépendait. Sur certains sujets, nous pouvons même parfois être convaincu de détenir LA vérité. Faites l’exercice suivant. Prenez une feuille blanche, dessinez un grand « 6 » dessus… puis montrez cette feuille, à l’envers à la première personne que vous croisez. Demandez-lui ce qu’elle voit… ce sera un « 9 »… ou un 6 à l’envers.


Cet exemple semble basique, mais il explique bien le principe d’un « point de vue »… ce n’est qu’un point de vue parmi tant d’autres. Alors, oui, nous pouvons nous épuiser à essayer de convaincre notre interlocuteur que ce « 9 » est en fait un « 6 », ou alors nous pouvons convenir que c’est un 6 et un 9… plus enrichissant, non ? Si notre personnel politique pouvait faire cela, de grands débats stériles pourraient parfois être évités.


4-    Tentez de nouvelles choses, quitte à vous planter

Métro, boulot, dodo… ça vous parle ? Et oui, nous pouvons parfois avoir le sentiment de tomber dans un train-train quotidien un tantinet lassant. Et quand cela arrive, nous sentons bien que notre énergie est de moins en moins forte. Si c’est du fait de votre travail, vous pourriez bien entendu en changer, mais ce n’est pas toujours aussi simple, alors qu’essayer de nouvelles choses, ça, c’est facile. 


Dessiner, écrire, essayer un nouveau sport, cuisiner… ce que vous voulez, tant que c’est nouveau et que le fait d’essayer une nouvelle chose va nourrir votre égo. NON, notre vie n’est pas écrite jusqu’au moment de notre dernier souffle, ce serait terriblement déprimant. 

Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous. Ghandi

5-    Dites aux personnes que vous appréciez… que vous les appréciez

 Ce qui est vrai en amour, l’est également vrai dans nos relations quotidiennes, avec nos amis ou nos collègues. On ne va pas se mentir, au travail, il y a des personnes que l’on apprécie et d’autres… moins. Et bien pour cette première catégorie, il est important de verbaliser cette appréciation. Pour la personne en face de vous tout d’abord, bien entendu ; c’est toujours agréable de s’entendre dire des choses agréables.


Mais pour vous également. D’un point de vue très égoïste, quand on fait plaisir à quelqu’un, quand on envoie des ondes positives, dans 99% des cas, elles nous reviennent en boomerang.


6-    Fuyez les gens toxiques

 Oui, je sais ce que vous allez dire : « ok, mais ce n’est pas toujours faisable ». Alors, classons les personnes au travail en deux catégories :

·     Les personnes avec qui vous ne travaillez pas directement 

là, c’est simple, ne prenez pas de café avec elles, ne déjeunez pas avec elles, ne nourrissez pas leurs discussions en devenant petit à petit vous aussi, toxique.


·     Les personnes avec qui vous travaillez directement

Moins simple, mais vous pouvez agir. Si c’est votre manager, j’ai écrit un article entier à ce sujet. Si c’est un collègue, prenez votre courage à deux mains et parlez lui en toute transparence, sans aucune agressivité avec des phrases comme « écoute, j’adore travailler avec toi, mais la façon dont tu me parles parfois me dérange, pourrions-nous en parler ? » ou encore « j’adore travailler avec toi, j’espère que tu le sais, mais tous les ragots que tu me racontes me dérangent ; penses-tu que nous pourrions essayer de ne plus en parler ? »


7-    Supprimez toutes vos alertes

 Saviez-vous que lorsque vous êtes concentré/e sur un dossier et qu’un pop up vous annonçant l’arrivée d’un email arrive, ou qu’un SMS fait vibrer votre téléphone, vous alliez perdre immédiatement entre 15 et 20 points de quotient intellectuel, et mettre 15 minutes à le récupérer ?

 Nous vivons dans un temps dans lequel nous avons le sentiment d’en avoir de moins en moins à notre disposition. Et ce sentiment de manque de temps et la première cause de stress au travail. En supprimant toutes vos alertes, vous (re)devenez maître de votre temps : vous lirez vos mails quand VOUS le déciderez, pas quand l’expéditeur l’aura décidé.


8-    Réapprenez à dire « non »

 J’ai beaucoup écrit à ce sujet, mais cela me semble particulièrement à propos dans le cadre de cet article. Nous pouvons avoir l’impression que dire « oui », tout le temps, c’est le meilleur moyen de se faire apprécier, de passer pour un vrai pro. Sauf qu’à force de dire « oui » à tout, nous finissons par ne plus faire attention à notre petite personne.

 Apprendre à dire ce que j’appelle un « non positif » permet d’avoir des avantages des deux côtés. Le non positif, c’est le fait de remplacer un « non » sec, par un « non, je ne peux pas à l’instant, mais si tu le souhaites, je peux demain, avec plaisir. Remplacer une porte claquée sur le nez, par une porte ouverte en fait.


9- Amusez-vous une fois par jour

Nos vies sont sérieuses, trop sérieuses. Retrouver un peu son âme d’enfant, une fois par jour, ça fait un bien fou au moral. Choisissez ce que vous voulez, sauter à pieds joints dans une flaque d’eau, regarder un film comique, lire un livre drôle, demander à vos enfants de vous raconter leur meilleure blague… pas un jour sans un éclat de rire et, vous verrez, même quand la journée ne prête pas à sourire, vous ne peindrez pas tout le tableau en noir.

Si ce conseil vous semble ridicule, c'est que le sérieux a déjà pris entièrement pris possession de vous. Or, en tant qu'être humain, toutes les études l'ont montré, le rire est (très) bon pour la santé.


10- Supprimez les écrans dans votre lit

Et oui, forcément… pour finir cet article, un conseil pour que vos nuits soient meilleures. Toutes les études le montrent, regarder un écran (Smartphone, TV, ordinateur) avant de vous endormir perturbe grandement votre endormissement et la qualité de votre sommeil. Il y a l’effet sur le cerveau des écrans, mais également le fait que si vous êtes tenté/e de jeter un petit coup d’œil à vos emails avant de dormir, vous vous remettez immédiatement en situation de stress.

Petit conseil additionnel… Achetez un réveil matin pour pouvoir mettre votre smartphone en dehors de votre chambre et, en plus, vous éviterez de vous réveiller en regardant vos mails professionnels.


Conclusion

Alors, sur les 10, combien en faites-vous déjà ? Le bien-être ne passe pas que par de grands changements complexes à mettre en place. Souvent, ce sont de petites choses qui peuvent vous pourrir la vie, ou vous la rendre meilleure. Le tout est d’en avoir conscience et d’agir. Une chose est certaine, c’est en agissant que les choses changent, y compris pour notre bien-être.

D’ailleurs, connaissez-vous votre niveau de bien-être au travail ? Faites le test


Gaël Chatelain-Berry


Pour aller plus loin :

1-Les 5 pensées négatives à éradiquer pour être (plus) heureux/ses au travail

2-Pourquoi nos défauts sont-ils nos meilleurs atouts professionnels ?


Je suis auteur, chroniqueur et conférencier... ci-dessous, quelques liens utiles.

Mes Livres

Mes conférences

Mes web-conférences

Mes podcasts

Mes replays



Avec Bob sur scène

L'AUTEUR
Mon dernier livre
couv-BE (1).jpg