Les 5 qualités les plus recherchées chez un salarié



Je parle souvent des qualités et défauts des managers et un reproche que l’on me fait parfois, c’est de ne pas parler assez des personnes qui ne sont pas manager ; c’est vrai. Même si je suis profondément convaincu qu’un manager a la qualité d’équipe qu’il mérite, il n’en reste pas moins que tous les salariés, managers ou non, ont des qualités et des défauts. Au-delà de ce poncif, il faut être attentif à ses propres qualités et défauts et être conscient que ce sont ceux-ci qui vont déterminer la façon dont nous sommes regardés et évalués dans l’entreprise. Ainsi, dans cet article, je vous propose la liste des qualités les plus importantes que tout salarié devrait avoir. La liste n’est pas faite par ordre d’importance. 


1-   Un salarié de qualité se doit d'être engagé

Engament ou motivation, deux mots pour décrire une même réalité. Dans ma longue carrière de manager, j’ai croisé toutes sortes de collaborateurs et de collaboratrices des motivés, des trop motivés, des démotivés, des très démotivés. Cependant, à chaque fois que je reprenais une nouvelle équipe, je rencontrais chaque membre de l’équipe pour essayer de comprendre ce qui les motivait. En effet, penser qu’avec des conditions identiques pour 10 salariés, les 10 auront le même niveau de motivation est une erreur. En tant que manager, il faut savoir mettre en place les conditions idéales pour que chaque membre de l’équipe puisse donner le meilleur de lui-même.


En tant que manager, ce travail n’est pas simple et il prend du temps. Cependant, malgré ce travail, il m’est arrivé d’avoir un salarié que rien, absolument rien ne pouvait motiver et c’est là où le rôle de celui-ci est essentiel. Si un salarié a une baisse de motivation, il doit en être conscient, identifier les causes de cette baisse et en parler avec son manager.


L’obligation d’engagement est une obligation de moyen, pas de résultat comme le dirait un juriste. Bien entendu, il est impossible d’être au taquet tous les jours de l’année, par contre, en cas de coup de mou, il faut en parler pour que cela ne dure pas trop longtemps, ce qui me renvoie à la seconde qualité d’un salarié.


2-   Un salarié de qualité doit être transparent

Être transparent, c’est ne rien cacher à sa hiérarchie ou à ses collègues : ses erreurs, ses retards, ses oublis. Alors certes, cela suppose de travailler dans un environnement bienveillant qui permette à cette transparence de s’exprimer sans craindre d’être sanctionné, mais je peux vous assurer que même dans des environnements parfaitement bienveillants, certains salariés sont incapables d’être transparent et préfère jouer un rôle plutôt que de travailler pour le collectif.


Un salarié transparent, c’est quelqu’un qui va vouloir progresser et faire progresser l’équipe en mettant le collectif avant l’individuel.


Un salarié transparent, c’est également quelqu’un qui saura faire preuve d’honnêteté intellectuelle. Si quelque chose ne lui convient pas, s’il n’est pas d’accord avec une décision, ou qu’il ne comprendra pas une décision, il le dira. Rien de pire qu’un salarié qui va dire qu’il est totalement satisfait d’une décision lorsqu’on lui demande son avis, mais fera tout pour ne pas l’appliquer dans votre dos. Une entreprise, en tout cas, une entreprise de qualité, c’est une entreprise qui va tout faire pour instaurer un dialogue saint entre chaque membre d’une équipe. Et comme je le disais dans un article, je suis convaincu, par expérience, que l’on peut tout dire en entreprise, tout est question de forme, pas de fond.

L'homme de qualité exige tout de soi. C'est un souverain. L'homme sans qualité exige tout des autres. C'est un despote.” Louis Pauwells

3-   Un salarié de qualité doit être loyal

La loyauté est une qualité absolument fondamentale d’un salarié. Si je devais comparer une entreprise à une armée, je dirais qu’un salarié qui n’est pas loyal, c’est un petit peu comme si un soldat décidait subitement, sur le champ de bataille, de tirer dans le dos de ses camarades.


La loyauté passe par beaucoup de choses diverses et variés. Quelques exemples :

·     Quand une décision est prise de façon collective, et que ce n’est pas mon avis qui a été écouté, je me range derrière l’avis du groupe.

·     Je ne joue pas au jeu des rumeurs… je ne les écoute pas, je ne les répands pas.

·     Mon intérêt personnel passe toujours après l’intérêt de l’équipe.

·     Mon seul objectif dans la vie professionnelle n’est pas de devenir calife à la place du calife.


La loyauté d’un salarié est en fait un impératif pour pouvoir lui donner une grande autonomie. La loyauté est la base de la relation de confiance qui doit exister entre un manager et les membres de son équipe.


4-   Un salarié de qualité doit être fiable

Lorsque j’étais manager, j’ai toujours préféré un salarié qui me donnait un délai de une semaine pour faire un dossier et qui respectait ce délai, à un qui allait me promettre un délai de 3 jours et allait me le rendre au bout de 4.


Le bon fonctionnement d’une équipe suppose qu’il n’y ait jamais de grain de sable dans les rouages, quel que soit ce grain de sable. Chaque membre de l’équipe est un rouage de cette mécanique parfois complexe qu’est une équipe. Il suffit que l’un de ces rouages ne soit plus fiable pour que toute la mécanique s’enraye.


Derrière ce concept de fiabilité, il y a bien entendu celui de la régularité. Il est inutile d’être fiable le lundi si c’est pour ne pas l’être le reste de la semaine. Quel bonheur d’avoir une équipe sur laquelle il est possible de se reposer totalement sans avoir à vérifier si le travail est fait, et bien fait. Avoir une équipe totalement fiable, cela libère un temps incroyable pour le manager pour s’occuper de trouver de nouvelles idées, pour passer du temps avec les membres de son équipe qui en aurait besoin. Durant ma carrière, j’ai eu la grande chance d’avoir travaillé avec des équipes d’une très grande fiabilité… quel bonheur.


5-   Un salarié de qualité se doit d’être critique

Avoir un salarié qui est d’accord avec vous, c’est sympa… mais quand il est TOUJOURS d’accord, c’est inutile. L’esprit critique, c’est cela qui permet à de nouvelles idées d’émerger, à de nouvelles façons de faire d’être mises en place. Une seule personne ne peut en aucun cas détenir la vérité en toutes choses et c’est pour cette raison qu’il est fondamentale qu’une équipe soit constituée de personnes qui sont capables de dire ce qu’elles pensent. Encore une fois, cela suppose que le manager soit bienveillant et ne soit pas convaincu que toute personne n’étant pas d’accord avec lui est un âne !


Vous l’aurez compris, il ne s’agit pas de critiquer tout et tout le temps, mais bien de garder son esprit critique et de ne jamais se dire « bah… je ne suis pas d’accord, mais je vais rien dire, sinon je vais mal me faire voir ».


Je crois que ce que je préférais en tant que manager, c’était les discussions avec mes équipes autour de décisions stratégiques. Quel plaisir de voir que le résultat final n’a souvent rien à voir avec l’idée de base puisqu’il a été enrichi par les idées et remarques de toute l’équipe.


Conclusion

Le salarié parfait existe-t-il ? Sans aucune hésitation, je répondrais OUI ! Cela ne veut pas dire qu’il ou elle soit infaillible car tout le monde peut faire des erreurs, mais des salariés avec lesquels une forte relation de confiance permet d’avancer chaque jour, ils sont nombreux. Mais ce que je trouve le plus formidable, c’est qu’à mon sens, il n’existe pas de bon ou de mauvais salariés dans l’absolu.


Il m’est arrivé de reprendre des équipes déjà constituée, avec des niveaux très variables de qualités et de compétences. Mais avec du temps, de l’écoute, des formations, des échanges, ma plus grande fierté a toujours été que l’homogénéité de mes équipes s’améliorait de jour en jour.


Le métier d’un manager, c’est de faire que, petit à petit, tous les membres de son équipe aient ces 5 qualités.


Et vous… ou vous situez vous ? Pour le savoir, vous pouvez faire ce test de personnalité.


Gaël Chatelain-Berry


Pour aller plus loin :

1- Comment booster votre propre motivation ?

2- Comment améliorer la confiance en soi au travail ?


Je suis auteur, chroniqueur et conférencier... ci-dessous, quelques liens utiles.

Mes Livres

Mes conférences

Mes web-conférences

Mes podcasts

Mes replays


POUR PARTAGER CET ARTICLE

Avec Bob sur scène

L'AUTEUR
Mon dernier livre
couv-BE (1).jpg